Des traitements naturels pour l’acné kystique

Acné kystique et ses traitements naturelsSOMMAIRE

  • Définition de l’acné kystique
  • Pourquoi l’acné kystique est-elle singulière ?
  • Les traitements utilisés pour soigner l’acné kystique
  • Les traitements naturels efficaces pour soulager cette maladie

 

Habituellement, les rétinoïdes sont les traitements qui sont utilisés pour traiter l’acné kystique. Ce sont des traitements lourds, efficaces. Ils présentent malheureusement un certain nombre d’effets indésirables. Aujourd’hui, il existe des alternatives plus respectueuses du corps. C’est pourquoi nous vous présentons dans cet article des traitements naturels pour soulager l’acné kystique, sans effets secondaires. N’hésitez pas à aller consulter notre rubrique Information Acné pour tout savoir sur cette pathologie répandue.

 

L’acné kystique, qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissez bien évidemment tous l’acné. Cette maladie bien qu’inesthétique est généralement bénigne. C’est une des maladies dermatologiques les plus répandues, car elle touche 80% des adolescents. Toutefois, les adultes ne sont pas épargnés. En effet, l’acné constitue une demande de soin pour 20% des adultes. (1) Fréquemment d’origine hormonale ou génétique, cette perturbation du follicule pilo-sébacé est facilement reconnaissable.

Elle présente des anomalies caractéristiques qui se manifestent principalement sur l’épiderme par : une surproduction de sébum et une inflammation de la peau car des microbes prolifèrent. Ces anomalies entraînent des lésions cutanées, de taille et gravité différentes.

 

Mais avez-vous déjà entendu parler de l’acné kystique ?

L’acné kystique est une forme sévère d’acné, qui se déclare en général à l’adolescence. Elle peut toutefois se déclarer plus tard, chez l’adulte. Les hommes sont davantage touchés que les femmes par ce type d’acné. L’acné kystique peut marquer la peau des personnes atteints par cette pathologie de manière irréversible. En fait, c’est une forme clinique particulière de l’acné, qui atteint la peau en profondeur. Souvent d’origine hormonale, les patients atteints par l’acné kystique doivent consulter un dermatologue voire un endocrinologue.

 

En quoi l’acné kystique est-elle différente des autres types d’acné ?

L’acné kystique se manifeste par la formation de kystes, douloureux et inesthétiques. Ces lésions sous-cutanées profondes sont généralement localisées sur le bas du visage : le menton, le long de la mâchoire, le cou et les joues. En fait, on parle d’acné kystique lorsque les kystes s’accumulent sur une même zone.

Comment la reconnaître ?

L’acné kystique est une forme d’acné à la fois rétentionnelle et inflammatoire. En fait, ce type d’acné provient de lésions inflammatoires qui ont été mal traitées voire pas traitées. Cela se caractérise par des lésions sur la peau, des comédons de grande taille (c’est-à-dire des points noirs) et des cicatrices. Ces comédons deviennent inflammatoires et forment des microkystes (des points blancs).

Quant aux lésions dites rétentionnelles, elles se manifestent sous la forme de papules, pustules et nodules. Ces lésions sont la conséquence directe de l’augmentation de volume des follicules pileux (la cavité dans lequel le poil prend sa naissance).

 

Avec quels médicaments traiter l’acné kystique ?

les formes d'acné et de boutonsComme nous l’avons vu précédemment, l’acné kystique est une forme grave d’acné. Or, les traitements diffèrent selon la gravité de l’acné :

L’acné légère se traduit par des boutons noirs ou blancs sur moins de la moitié du visage. Les traitements locaux comme le gel ou la pommade à base de rétinoïdes et de peroxyde de benzoyle sont utilisés pour traiter l’acné légère.
S’agissant de l’acné moyenne, des produits locaux voire des antibiotiques sont prescrits.
Pour soigner l’acné sévère telle l’acné kystique, les médecins prescrivent :
Des antibiotiques à base de tétracycline ou d’érythromycine
De l’isotrétinoïne par voie orale, un traitement lourd dérivé de la vitamine A

L’acné sévère

L’acné sévère marque le visage (parfois le dos, le cou et le thorax), qui se couvre d’éruptions et pustules. Grâce à son effet direct sur les glandes sébacées, l’isotrétinoïne diminue efficacement la production de sébum. Malheureusement, bien que l’isotrétinoïne soit efficace, ce traitement entraîne de nombreux effets indésirables. C’est pourquoi nous vous recommandons d’utiliser davantage des traitements naturels pour soulager l’acné kystique.

 

Des effets indésirables très contraignants

C’est un traitement dit tératogène, c’est-à-dire qu’il présente des risques de malformation du fœtus et de fausse couche. Les femmes en âge de procréer qui souhaitent se traiter grâce à l’isotrétinoïne, doivent donc impérativement prendre une contraception.

En outre, ce traitement lourd provoque un dessèchement de la peau, en particulier les yeux, les lèvres et les muqueuses. Il faut donc veiller à bien hydrater sa peau lors du traitement. Par ailleurs, l’isotrétinoïne a un fort impact sur le moral des patients traités. Des dépressions, des syndromes psychotiques voire – très rarement – des tendances suicidaires peuvent survenir.

 

Quels traitements naturels pour soulager l’acné kystique ?

Contre l'acné, les soins Akno Natura

 

Nous l’avons vu, les traitements classiques présentent de nombreuses limites. Alors, pourquoi ne pas adopter un traitement complémentaire, plus respectueux de votre corps ?

Découvrez notre Complexe Régulateur Akno Natura ! Ce soin 100% naturel est composé uniquement de potassium végétal et d’huile de carapa procera. Il possède une triple action exfoliante, désincrustante et purifiante :

Exfoliante : favorise l’élimination des cellules mortes et des cicatrices
Désincrustante : désincruste les pores et le sébum à l’origine des boutons
Purifiante : élimine les bactéries et maintient l’équilibre de la flore cutanée

 

 

Mettez les bons aliments dans votre assiette !

Le miel pour l'acné kystiquePrivilégiez des aliments aux propriétés antioxydantes comme la grenade, le thym et la fraise. Les antioxydants assainissent la peau en la détoxifiant et retardent le vieillissement cutané. Quant aux vertus du miel pour la peau, elles sont multiples. Il régénère, hydrate et protège la peau des rayons UV. N’oubliez pas non plus le basilic, aux propriétés toniques et anti-rides.

Mais l’antioxydant le plus reconnu reste le zinc. (2) Or, l’organisme ne fabrique pas de zinc naturellement. Il faut donc absorber des aliments riches en zinc ou des compléments alimentaires.
En parallèle du Complexe, optez pour des compléments alimentaires qui comportent notamment de zinc. Ils vous permettront de purifier votre peau de l’intérieur, car le zinc régule les glandes sébacées et aide à la cicatrisation de la peau. Egalement optez pour les vitamines B2, C et E, qui renforcent la micro-circulation et favorisent l’élimination des impuretés.

 

Seuls ou en complément d’un traitement anti-acné

Ces traitements naturels peuvent tout à fait être pris en complément d’un traitement classique aux rétinoïdes. Nous insistons sur le fait que l’acné kystique est une forme grave d’acné, n’hésitez donc pas à en parler à un professionnel de santé. Cette forme clinique nécessite une prise en charge spécifique et des traitements adaptés.

 

Nos petites astuces pour soulager votre acné kystique

Surtout, touchez, manipulez et percez le moins possible vos kystes et comédons ! Plus vous touchez ceux-ci, plus le risque de surinfection et d’apparition de cicatrices sera élevé.

Nettoyez votre peau matin et soir pour éviter l’accumulation de sébum et pour retirer les pollutions accumulées sur votre épiderme comme le maquillage et la pollution atmosphérique. Ainsi, vous éliminerez les substances irritantes de votre peau.

Enfin, veillez à conserver une bonne hygiène de vie : évitez de manger trop gras, réduisez votre consommation d’alcool et de tabac, et faites du sport ! Prendre soin de son corps, c’est prendre soin de sa peau !

 

Sources
(1) Le Figaro Santé, « L’acné, qu’est-ce que c’est ? »
(2) Magazine Elle, « Quels sont les effets du zinc sur l’acné ? »

Autres articles en relation :