Psoriasis et huiles essentielles, que choisir ?

Huiles essentielles pour le psoriasisSOMMAIRE

  • Huiles essentielles : lutter naturellement contre les démangeaisons
  • Prévenir les poussées de psoriasis grâce aux huiles essentielles
  • Calmer l’inflammation grâce aux huiles essentielles

 

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Tout d’abord, le psoriasis est une maladie auto-immune de la peau. Il se manifeste par un renouvellement accéléré des cellules. Les cellules qui habituellement se renouvellent en 28 jours, sont ici renouvelés en 4 à 6 jours. Ce renouvellement trop rapide se traduit par une accumulation de pellicules blanches à la surface de la peau. Ces “squames” sont associées à des rougeurs et des démangeaisons. Le psoriasis évolue de façon chronique. Il associe des poussées, entrecoupées de rémissions (période pendant laquelle les signes de la maladie disparaissent en partie ou complètement). En savoir plus sur le psoriasis.

Le plus souvent, les plaques de psoriasis se situent sur les zones de frottements mais aussi le cuir chevelu. On retrouve également du psoriasis sur les ongles. On parle alors de psoriasis unguéal. Cependant, les plaques peuvent apparaître sur l’ensemble du corps y compris sur les muqueuses. Ainsi le psoriasis est difficile à vivre au quotidien. Regard de l’autre, démangeaisons, stress sont autant de difficultés à surmonter.

En association avec d’autres traitements plus “classiques” ou naturels, les huiles essentielles peuvent vraiment améliorer le bien-être du patient en atténuant les poussées de psoriasis. Mais bien évidement, toutes les huiles essentielles ne sont pas efficaces contre le psoriasis et chacune d’entre elles à des propriétés bien spécifiques.

 

Les huiles essentielles et le psoriasis : agir sur les démangeaisons

D’emblée, les huiles essentielles s’adressent au psoriasis léger à modéré. Un traitement avec des huiles essentielles peut aider à soulager le psoriasis ou pour le moins en atténuer les traces. Par contre en cas de psoriasis sévère, il conviendra de se tourner vers des solutions plus “sérieuses”. Citons par exemple des cures par des eaux thermales ou à la Mer Morte, ou bien directement consulter votre dermatologue.

L’huile essentielle de Lavande vraie

Les squames liées au psoriasis sont associées à des rougeurs et des démangeaisons. Pour cela, l’huile essentielle de Lavande Vraie dispose de nombreuses vertus contre le psoriasis. Ainsi, elle est particulièrement efficace pour apaiser les démangeaisons et faciliter la cicatrisation.

Si la zone de peau atteinte d’un psoriasis est petite, appliquez 2 gouttes pures, à renouveler autant de fois que nécessaire, jour après jour. Si la zone est plus grande, préparez un bain à l’huile essentielle de lavande. Mélanger 15 gouttes dans 4 c. à s. de lait pour le corps. Diluer dans l’eau tiède.

 

Psoriasis, les huiles essentielles efficaces contre le stress

Le psoriasis est une maladie d’origine multifactorielle. Parmi les facteurs susceptibles de déclencher des poussées de psoriasis, on retrouve le stress, la nervosité ou encore un dysfonctionnement du système digestif. De la même manière, un choc émotionnel peut être un facteur déclenchant. Les huiles essentielles sont un remède naturel efficace contre le stress, la nervosité. Pour ces symptômes, vous pouvez appliquer deux gouttes/ Soit au niveau du plexus solaire et masser, soit sur un mouchoir et respirer. Vous pouvez aussi utiliser un diffuseur d’huiles essentielles.

En outre, pensez à faire appel aux vitamines qui contribuent à soulager le psoriasis.

L’huile essentielle de Lavande pour le stress

huile essentielle de lavande vraieOutre son parfum enivrant et sa couleur violacée, la lavande fait partie des principaux tranquillisants végétaux. En effet elle agit comme un véritable anxiolytique et antidépresseur. Ainsi, l’huile essentielle de lavande vraie (ou lavande fine), réputée pour apaiser le système nerveux; Elle est également recommandée pour calmer le stress et l’anxiété. En conclusion, le développement du psoriasis correspondant bien souvent à un choc affectif ou un une période de stress ; les vertus apaisantes de la lavande sont donc très intéressantes pour soigner le psoriasis de l’intérieur.

Un petit conseil, pour favoriser un sommeil paisible : mettez deux gouttes sur le revers de votre taie d’oreiller.
Également, pour améliorer les fonctions digestives : 1 à 4 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie dans 1 cuillère à café de miel ou sur un sucre par jour et adieu les sensations de ballonnement.

 

L’huile essentielle de Camomille Romaine

la camomille pour apaiser l'inflammation des boutons acnéEn agissant sur le système nerveux, l’huile essentielle de camomille romaine procure un soulagement et une décontraction immédiats. Calmante et relaxante, elle a aussi une action anti-inflammatoire. Donc elle est bénéfique pour limiter les poussées de psoriasis.

L’huile essentielle de Laurier

L’huile essentielle de laurier a une fonction énergisante et agit sur le mental. Ses propriétés apaisantes et calmantes sont l’allié idéal contre le stress.

L’huile essentielle de mandarine

Pour finir, l’huile essentielle de mandarine est connue pour ses bienfaits sur les angoisses, l’insomnie, le stress et l’agitation en général.

 

Psoriasis : calmer l’inflammation de la peau grâce aux huiles essentielles

Les huiles essentielles sont dorénavant souvent bio, nous recommandons de les privilégier.

L’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree)

huile essentielle pour apaiser les démangeaisons de psoriasisL’arbre à thé plus connu sous son nom anglais tea tree est un arbre de la famille des myrtaceae. il provient d’Australie ou il pousse principalement. Son nom latin est le Melaleuca alternifolia. Son nom vient du navigateur James Cook. Fraîchement débarqué en Australie avec son équipage, il demanda une infusion rafraichissante. Donc c’est avec les feuilles de cet arbre qu’elle fut réalisée. Bien loin de son Angleterre chérie et de son traditionnel Tea Time, le navigateur le baptisa arbre à thé en 1770.

Déjà, à cette époque-là, les aborigènes se servaient des feuilles. Pour ce faire, ils réalisaient une pâte et l’appliquaient sur des plaies. Mais ce n’est qu’au début du 20e siècle que la distillation des feuilles est réalisée.

L’arbre à thé est surtout utilisé sous forme d’huile essentielle. L’huile essentielle d’arbre à thé fait partie des huiles incontournables à avoir dans sa pharmacie. Elle entre dans beaucoup de recettes. Car elle peut traiter beaucoup de maux divers. Et ce, de l’intérieur jusqu’à l’extérieur. L’arbre à thé présente plusieurs propriétés : antifongique, antibactérienne, antiseptique, antivirale et anti infectieuse. Donc on peut, grâce à elle,  traiter certains problèmes de peau tel que le psoriasis. En 2012, une étude américaine a d’ailleurs montré que son composant principal, une molécule, permettait de réduire visiblement les rougeurs. Puissant anti-inflammatoire, elle peut être utilisée en application cutanée 2 à 3 fois par jour, pendant 2 à 3 semaines.

L’huile essentielle de romarin 1.8 cinéole

D’un côté anti-inflammatoire et de l’autre cicatrisante, l’huile essentielle de romarin 1.8 cinéole est conseillée en cas de problèmes de peau tels que le psoriasis. Sur une large surface, la diluer à 20 % dans une huile végétale avant de l’appliquer par voie cutanée.
Mode d’emploi : si la zone à traiter est petite, appliquez 2 gouttes localement. Fréquence et durée d’application :  2 à 3 fois par jour, pendant 3 semaines.

L’huile essentielle de genévrier

L’huile essentielle de genévrier rameaux est anti-inflammatoire et antiseptique. A diluer dans une huile végétale avant application par voie cutanée.

L’huile essentielle de Nard Jatamansi

La plante de Nard Jatamansi pousse dans les montagnes de l’Himalaya. Ainsi, son utilisation est ancienne. De nombreux textes d’époque la considèrent comme un produit sacré tant sur le plan médicinal que spirituel. D’ailleurs, le nard est particulièrement réputé en Inde pour soulager les états squameux tels que le psoriasis. De plus, pour les peaux sujettes à rougeurs elle peut également être utilisé en mélange dans votre préparation huileuse. Appliquer localement en massages légers sur la zone concernée.

L’huile essentielle de Myrrhe

D’abord découverte durant l’antiquité, l’huile essentielle de Myrrhe est reconnue pour ses propriétés régénérantes et purifiantes. Elle est riche de vertus anti-infectieuses et anti-inflammatoire. Donc elle est l’alliée des peaux à problèmes puisqu’elle favorise la cicatrisation.

 

Rappel sur les huiles essentielles

Dans tous les cas de figure, il convient d’être toujours prudent dans l’utilisation des huiles essentielles qui sont parfois allergisantes. Une allergie à une huile essentielle n’est pas nécessairement subite. Néanmoins elle peut apparaître souvent après une certaine durée d’utilisation. Voilà pourquoi les études cliniques qui précèdent la mise sur le marché d’huiles essentielles doivent être faites en deux temps. Tout d’abord l’application sur un mois, puis le contrôle des résultats quelques semaines plus tard. En savoir plus sur la naturopathie au service de votre santé.

Il existe notamment un label de qualité que nous vous recommandons d’exiger : l’EOBBD (« Essential Oils Botanically and Biochemically Defined »). En fonction du biotope et du génotype (la variété) de chaque plante, les effets thérapeutiques d’une huile essentielle peuvent être très différents. Au total, 8 critères différents sont examinés avant de pouvoir obtenir le label EOBBD. Notez aussi l’importance de vérifier que votre huile essentielle comporte un numéro de lot. C’est un gage de qualité et de suivi.

Par ailleurs, les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution. Leur utilisation n’est pas anodine. Alors on la teste dans le pli du coude pour voir comment réagit la peau. En outre en usage externe, les huiles essentielles s’appliquent le soir car elles réagissent mal avec le soleil. Souvent déconseillées aux femmes enceintes et aux enfants, il est important de bien se renseigner avant utilisation.

En Europe, les huiles essentielles décriées

Tout d’abord, il faut savoir que les huiles essentielles ne sont pas considérées par l’Union Européenne, comme des produits naturels. Au contraire, ce sont des produits chimiques. La distinction s’explique par le fait que les huiles essentielles sont le résultat d’une manipulation chimique importante d’un produit naturel. Par exemple, l’huile essentielle de lavande contient près de 400 molécules différentes.

En conséquence, fin 2021, l’UE va exiger de prouver plus d’études cliniques. Notamment, elles devront prouver la non-dangerosité des huiles essentielles. Ainsi ces études permettront de mieux protéger et informer le consommateur.

En France, la filière des huiles essentielles compte près de 2000 agriculteurs. Et ces nouvelles dispositifs légales alarment les producteur. Le règlement européen REACH instauré en 2007 les avait déjà étranglé. En effet de nouvelles normes pour contrôler les substances chimiques contenues dans les huiles essentielles avaient été mises en place. La législation 2021 pourrait signer l’arrêt d’activité de nombreux producteurs. Beaucoup se déclarent incapables financièrement de procéder aux études supplémentaires demandées.

Par contre, face aux nombreuses allergies provoquées à terme par les huiles essentielles, si elles sont utilisées trop régulièrement et mal dosées, la réglementation permettra sans doute de mieux comprendre et mettre en exergue les risques des huiles essentielles.

 

Sources :

Femme actuelle, Les 10 huiles essentielles indispensables a avoir chez soi
Aroma-Zone, L’huile essentielle de mandarine
Femme actuelle, Tee tree, lavande, romarin… Les huiles essentielles qui luttent contre le psoriasis
Santé Magasine, L’huile essentielle de genévrier
Aroma-Zone, L’huile essentielle de Myrrhe

 

 

Autres articles en relation :