Interview naturopathe : psoriasis et régime

la naturopathie pour le psoriasis manger équilibré

SOMMAIRE

  • Quel lien entre alimentation et aspect de la peau ?
  • Psoriasis et acné : mêmes troubles de l’alimentation ?
  • Certains aliments génèreraient des problèmes de peau ?
  • Quels privilégier dans l’alimentation ? Pourquoi?
  • Comment contre-balancer un écart d’alimentation ?
  • Autres clés contre les problèmes de peau et le psoriasis ?
  • Compléments alimentaires, pour ou contre ?

 

Le psoriasis est une maladie auto-immune inflammatoire de la peau. Il peut se manifester sur différentes parties du corps, telles que les ongles, les mains, les pieds ou même le visage. Pour l’instant son origine est assez floue et mal connue. Cependant  on sait qu’un terrain génétique favorable entre en jeu pour ce type de maladie de peau. La peau ne réagit pas normalement.  En effet, les cellules se renouvellent beaucoup plus rapidement que chez une personne non psoriasique. C’est ainsi que sont engendrées engendre des squames. Elles relèvent d’un empilement de cellules. Les squames sont donc des plaques sèches.

L’alimentation joue un rôle clé dans notre vie. Elle va définir notre état de santé, notre capacité à réfléchir et à se concentrer. En outre, elle peut influencer l’état de notre peau, encourager notre vivacité. “On est ce que l’on mange”. Nous avons demandé à Rebecca Fons, Naturopathe, de nous en dire plus.

 

Quel lien entre alimentation et aspect de la peau ?

Il existe un lien direct entre alimentation et problèmes de peau.

La peau est en effet un émonctoire de dérivation. En clair, la peau serait comme une porte de sortie. Elle permet l’évacuation des déchets alimentaires non éliminés par le foie, les intestins ou les reins. Ces derniers peuvent être saturés par une alimentation inadéquate. En outre, il peuvent êtres dévitalisés suite à de la fatigue, des émotions ou du stress persistants. Ainsi le travail d’élimination ne peut s’effectuer par les voies normales  (selles, urines). En conséquence, un mauvais régime alimentaire peut se traduire par de l’eczéma, des dermatites, du psoriasis en goutte ou en plaque, etc.

 

Psoriasis et alimentation

Les vitamines bonnes pour l'alimenationCôté naturopathie et alimentation, les poussées de psoriasis sont suspectées d’être en lien avec une toxémie acide. Concrètement, la toxémie peut relever d’un apport en excès d’aliments acides et acidifiants. Citons par exemple la viande, le poisson. N’oublions pas les tomates, la rhubarbe, l’oseille, voire le citron. Par ailleurs, la toxémie peut faire suite à l’ingestion d’entrants acidifiants. Nous évoquons ici médicaments, alcool, sucre, pesticides, drogue, tabac, additifs alimentaires, colorants artificiels…). Mais pas que. Le stress, le manque de sommeil, les émotions sont également des facteurs aggravants. L’équilibre acido-basique est à rétablir.

De plus, le Dr Seignalet, auteur de l’alimentation ou la troisième médecine, souligne : le psoriasis serait une pathologie d’élimination cutanée due à une hyper-perméabilité intestinale. Ce qui laisserait les déchets passer à travers la membrane de l’intestin. Donc ils s’orienteraient vers la peau dans le but d’être éliminés.

La mélisse officinale, la camomille matricaire et le gel d’Aloé vera sont des régulateurs. Ils peuvent être apportés en complément d’une alimentation adaptée pour aider à diminuer l’inflammation intestinale et le psoriasis.

 

Psoriasis unguéal

Pour le traitement du psoriasis de l’ongle, la levure de bière est connue pour ses vertus pour la santé de l’ongle. Elle ne traitera pas à proprement parler le psoriasis. Toutefois elle contribuera à la réussite du traitement.

Dans le cas du psoriasis, il est intéressant d’apporter régulièrement une alimentation basifiante. Citons ici  banane, avocat, courge, pomme de terre, châtaigne, légumes verts en général. On peut privilégier le régime hypo-toxique du Dr J.Seignalet. Dans ce cas, il conviendra de limiter au maximum les produits laitiers et les céréales riches en gluten de type blé. Mieux vaut apporter les nutriments nécessaires à la bonne santé de la peau avec des vitamines B, C ou D. Ou encore penser aux apports en zinc, souffre et oméga 3.
NDLR  : Il est également possible de procéder à une cure détox. Cette cure peut s’effectuer plus facilement en faisant à des compléments alimentaires détoxifiants.

 

Certains aliments génèreraient des problèmes de peau ?

Tout à fait. De nombreux aliments sont à éviter pour combattre les maladies de peau. Même si vous souhaitez, pour votre santé manger et vivre 100% bio, il est recommandé d’éviter certains aliments.

Limiter le maïs et le blé, même complet. De même, les aliments sucrés sont à consommer avec précaution. Les huiles raffinées à haute température doivent également être ingérées en petite quantité. Enfin, méfiance face aux produits alimentaires industriels, l’alcool et notamment la bière.

Tous les produits dits « raffinés » et donc trop blancs sont à éviter car ce sont des aliments mauvais pour la peau et ils n’apportent rien à l’organisme qui plus est : la farine blanche, le sucre, le sel, la margarine entre autres.

Les aliments riches en sucres rapides favorisent la concentration de sucres dans le sang, ce qui a pour effet d’augmenter le taux d’insuline et de stimuler la production de sébum. Si trop d’aliments de ce type sont consommés, le sébum n’arrive plus à être évacué correctement et s’accumule. Cette surproduction engendre les points noirs, microkystes et autres boutons blancs.

 

Aliments acides

Les aliments de type « acides » dérèglent l’équilibre acide-base de l’organisme. C’est le cas des viandes cuites ou du fromage qui sont donc à éviter (selon le Dr Seignalet). Les produits laitiers animaux, sont pro-inflammatoires et augmentent le risque d’inflammations cutanées. Ils peuvent aussi donner une peau plus sèche et l’apparition de démangeaisons. Vous pouvez effectuer un test pour voir si vous êtes sensibles ou non à ces aliments acides en supprimant leur consommation pendant trois mois par exemple.

Pour éviter les rougeurs et les pores dilatés, mieux vaut faire une croix sur la charcuterie, la viande rouge et l’alcool.
En règle générale, les produits industriels auxquels ont été ajoutés des conservateurs, des sucres et de mauvaises graisses sont à complètement bannir des habitudes alimentaires, au profit de plats faits maison. Se mettre aux fourneaux plutôt que de faire confiance aux industriels, est une des pistes à explorer pour arborer une peau saine et lumineuse.

Attention aux huiles essentielles. Certaines sont bonnes pour soulager quelque peu les traces de psoriasis. D’autres ne doivent pas être ingérées car elles sont soit toxiques, soit génératrices d’intolérance (avec des répercussions sur la santé de la peau).

 

Quels aliments à privilégier et pourquoi?

les aliments et leurs vitamines pour le psoriasisEn ce qui concerne le psoriasis, les nutriments à privilégier sont les suivants : les vitamines du groupe A, B,C,D :

Vitamine B, que l’on trouvera principalement dans les oléagineux, les céréales complètes, les légumineuses, la levure de bière

La vitamine C tels que le cassis, le persil, le poivron, le brocoli, le chou de bruxelles, le chou rouge, le kiwi, les fraises, la ciboulette, le citron, l’orange

Dans les légumes feuilles de type pissenlit, épinard, persil, choux, endives, laitue, ciboulette, on retrouve la vitamine A… Les fruits tels que banane, melon, pastèque, ou encore dans le calendula.

Les champignons, germe de blé, cacao, sardines, beurre, jaune d’œuf…et l’exposition au soleil apportent de la vitamine D !

Les aliments soufrés tels que les poireaux, l’ail, l’oignon, les choux vont nourrir les cellules de la peau.

Des omégas 3 que l’on trouvera dans l’huile de lin, de noix, de soja, de cameline…

L’apport en minéraux basifiants tels que calcium, magnésium, potassium est essentiel également pour la régulation du système nerveux. On trouvera dans les algues” dulce”, les poissons, mollusques, les fruits de mer, les oléagineux. On sait aussi que la sphère nerveuse est aussi à prendre en compte dans les problèmes de peau.

Tous ces nutriments auront un rôle essentiel quant au maintien de la santé de la peau. Pour en savoir plus sur les vitamines et leurs bienfaits sur la peau.

 

Comment contre-balancer un écart d’alimentation ?

Le plus important est d’avoir une alimentation équilibrée. Elle doit correspondre à votre terrain biologique. Mais, si toutefois vous faites un écart, voici deux recommandations.

Faire apppel à la phytophérapie

Les plantes, telles que le pissenlit et la bardane possèdent des vertus pour une action thérapeutique complémentaire sur le foie. En outre, la petite centaurée est reconnue pour son action sur les reins et la peau. Ces plantes aideront à éliminer en douceur et profondeur les déchets de l’organisme. Vous pouvez réaliser une cure dans l’année.

La monodiète ou jeûne

Les techniques hygiénistes et ancestrales comme la monodiète ou le jeûne hebdomadaire sont des alliés intéressants. Ils offrent à l’organisme la possibilité d’éliminer les déchets par les voies naturelles. Mais aussi de soulager les organes dits émonctoriels.

Pour savoir quelles techniques vous correspondent, veuillez consulter un naturopathe. Vous serez ainsi orienté(e) vers des techniques adaptées.

 

Autres clés contre les problèmes de peau et le psoriasis ?

Rester zenFaire attention à son alimentation est essentiel. Toutefois, ce n’est pas suffisant contre les problèmes de peau. La sphère psycho-émotionnelle est aussi très importante. Il faut la prendre en compte. La peau est un indicateur de notre bien-être émotionnel. Dans l’embryogenèse, le cerveau et la peau sont un seul et même tissu. La peau est une continuation du système nerveux. C’est pourquoi l’on dit aussi qu’elle reflète notre état émotionnel.

L’épiderme est donc un excellent marqueur de notre niveau de stress. Mais il est aussi un indicateur de notre peur, notre culpabilité. Tout comme il peut refléter notre colère ou notre révolte. Les pathologies de la peau nécessitent alors un accompagnement au plus près. Il doit permettre de verbaliser et d’accepter ses émotions. Bien souvent une meilleure gestion de ses émotions aide à résoudre les maladies de peau.

La naturopathie s’intéresse aussi bien aux dimensions physiques, physiologiques que les psycho-émotionnelles. Ainsi, le naturopathe va remonter à la cause de la cause de la cause. Il pourra ainsi comprendre le symptôme et faire la relation avec l’histoire de vie du patient. En décodage biologique selon Christian Flèche, lorsqu’il y a psoriasis il peut y avoir conflit d’agression ou de séparation.

Par ailleurs, la méthode Gesret répondrait aussi favorablement à la disparition du psoriasis. Cette méthode agit sur le rééquilibrage de la hanche. Un déséquilibre pourrait effectivement expliquer certaines poussées de psoriasis.

Le psoriasis renaît dans 70% des cas à cause du stress. Donc il est primordial d’avoir un accompagnement psycho-émotionnel. Il permettra d’apaiser le système nerveux. Ainsi, différentes techniques peuvent être utiles. Citons la psychothérapie, la méditation, l’art thérapie, la sophrologie, la cohérence cardiaque…

 

Compléments alimentaires, pour ou contre ?

complément alimentaire psoriasisTout est dans l’alimentation. Cependant des cures de temps en temps ne peuvent pas faire de mal. Elles aident à renforcer le système immunitaire.

 

 

 

 

 

Sources : www.rebeccafonsnaturopathe.com

Autres articles en relation :