Traitement psoriasis en plaques

Publié le : 05/11/2019 11:24:16
Catégories : Psoriasis-Eczéma Rss feed

Traitement psoriasis en plaques

SOMMAIRE

Cliquez sur la partie qui vous intéresse

Qu'est-ce que le psoriasis en plaques
Les causes du psoriasis
Psoriasis en gouttes, psoriasis en plaques
Les impacts du psoriasis en plaques
Vivre avec le psoriasis en plaques
Traitement psoriasis, allopathie
Traitement naturel psoriasis en plaques




Qu’est-ce que le psoriasis en plaque ?

Le psoriasis en plaques est la forme la plus commune de la maladie du psoriasis. Il concerne  environ 80% des personnes atteintes de psoriasis. Cette pathologie dermatologique est une maladie auto-immune qui déclenche une inflammation chronique de la peau.

En France et dans le monde, 3 à 5% de la population est touchée par le psoriasis. Ce chiffre officiel est probablement en-deçà de la réalité car bon nombre de personnes atteintes de psoriasis léger ne consultent pas et ne sont donc pas comptabilisées. Par ailleurs, dans de nombreux pays encore la pose du diagnostic du psoriasis n’est pas toujours exacte, le psoriasis présentant des symptômes assez proches de ceux de l’eczéma.

L’un des moyens de diagnostiquer cette inflammation de la peau est l’analyse sanguine, et le constat de la présence importante de lymphocytes, ces cellules sanguines du système immunitaire qui entraînent l’emballement de la prolifération des cellules de l'épiderme.


Les causes du psoriasis

Psoriasis et terrain génétique favorable

Le psoriasis en plaques, comme d’ailleurs le psoriasis en gouttes ou toute autre forme de psoriasis, survient chez des personnes génétiquement prédisposées : l’agencement particulier d’un certain bouquet de gènes dans le code génétique rend le patient susceptible de développer la maladie.


Le déclenchement d’une poussée de psoriasis

Certaines personnes possèdent l’agencement spécifique de gênes, propre à générer le psoriasis et toutefois ne déclenchent jamais aucune crise.

C’est là où le psoriasis devient une maladie qualifiée de « capricieuse ». Les facteurs déclencheurs du psoriasis sont multiples :


Facteurs psychologiques

Le psoriasis peut apparaître à la suite de :

-    un choc émotionnel,

-    un stress perçu consciemment ou pas par le patient.

-    une dépression


Facteurs physiques de déclenchement du psoriasis

-    l’ingestion de certains médicaments, notamment dans le cadre de traitements pour le cœur peuvent provoquer une poussée de psoriasis ;

-    une faiblesse digestive peut également provoquer ce désordre cutané.

-    Les frottements répétés sur la peau : dans la mesure où la maladie est qualifiée d’auto-immune, l’épiderme perçoit tout frottement comme une agression et se protège en démultipliant la vitesse du renouvellement cellulaire, qui passe des 28 jours normaux à un renouvellement tous les 3-5 jours, provoquant l’empilement de cellules appelées kératinocytes, qui laissent apparaître sur la peau des croûtes blanchâtres appelées squames. Une épilation trop agressive ou trop forte peut également être facteur d'une poussée de psoriasis. 


Psoriasis en gouttes et psoriasis en plaques

Le psoriasis en gouttes

Cette forme de psoriasis est nettement plus rare que le psoriasis en plaque. Il est observé surtout chez l’enfant et le jeune adulte. Il se manifeste sous la forme d’une efflorescence de petites lésions de psoriasis, sous forme de gouttes. Ces gouttes de moins de 1cm de diamètre peuvent se situer sur le tronc et la racine des bras et des cuisses, épargnant le plus souvent le visage.

psoriasis en gouttes

Le psoriasis en gouttes survient le plus souvent à la suite d’un épisode infectieux ORL ou ano-génital à streptocoque β-hémolytique du groupe A (2/3 des cas), C, G ou virale. Dans 50% des cas, le psoriasis en gouttes disparaît en quelques semaines. Il peut survenir une résurgence dans les quelques mois suivants, voire ce type de psoriasis peut devenir chronique ou alors se transformer en psoriasis en plaques.


Le psoriasis en plaques

Ainsi le psoriasis en plaques peut être le résultat d’un psoriasis en gouttes ou bien apparaître de façon spontanée à la suite d’un facteur psychologique ou physique, comme évoqué plus haut.

Psoriasis en plaques

La localisation du psoriasis en plaques

Le psoriasis en plaques peut atteindre de très nombreuses parties du corps. Les coudes et genoux, souvent soumis à de nombreux frottements sont les parties le plus fréquemment touchées. Pour certaines parties du corps, on parle de types de psoriasis différents :

-    Psoriasis palmo-plantaire, lorsqu’il touche les mains et les pieds

-    Psoriasis unguéal, lorsqu’il touche les ongles

-    Psoriasis inversé, dit psoriasis des plis, lorsqu’il concerne la pliure intérieure du coude ou de l’aine notamment

-    Psoriasis des muqueuses qui touche surtout les organes génitaux féminins ou masculins

-    Psoriasis du cuir chevelu qui touche près de 80% des personnes souffrant de psoriasis.


Les impacts du psoriasis en plaques

Le psoriasis en plaque est considéré comme une maladie bénigne. Il n’est pas contagieux et il n’est pas douloureux, hormis dans le cas d’un rhumatisme psoriasique, c’est-à-dire lorsque la maladie touche les articulations et plus seulement l’épiderme (environ 15% des personnes touchées par le psoriasis). On l’appelle également l’arthrite psoriasique.


Les démangeaisons de psoriasis

Les démangeaisons sont souvent le signe d’une poussée de psoriasis : la peau signale son mal-être. Toutefois les démangeaisons de psoriasis ne sont souvent pas momentanées, elles peuvent se prolonger lorsque les plaques de psoriasis se sont déclarées sur l’épiderme et devenir quasi-permanente.

La réponse spontanée à la démangeaison est généralement le grattage de la plaque, ce qui, alimente d’autant plus la crise de psoriasis, puisque cette maladie auto-immune ne supporte pas l’agression de la peau.

Les démangeaisons de psoriasis sont ainsi non pas seulement une conséquence gênante de la maladie, mais aussi un facteur d’aggravation de celle-ci en cas de grattage. Voilà pourquoi il est essentiel d’agir sur les démangeaisons. La Crème Riche Restructurante Pso Natura est une réponse efficace à ces démangeaisons, puisqu’elle nourrit généreusement l’épiderme et aide à apaiser le feu de la peau.


Psoriasis en plaques et handicap social

L’impact majeur du psoriasis est sans doute son aspect inesthétique. Il se présente sous la forme de plaques rouges ou plaques squameuses. S’il est le localisé sur des zones du corps souvent exposées, les coudes, les jambes, voire le visage, le psoriasis peut alors devenir un véritable handicap social.


Vivre avec un psoriasis en plaques

Psoriasis et regard des autres

Regards insistants, réactions de dégoût, questions gênantes, telles sont les affres que subit souvent une personne atteinte de psoriasis. Nombreuses sont les personnes qui, pour ne pas être confrontées à ce type de problèmes, renoncent à porter des manches courtes, des jupes, voire renoncent à l’exposition au soleil sur une plage.

Il est régulièrement aussi évoqué l’impact du psoriasis sur la vie sexuelle, du fait de la gêne du patient lui-même, mais aussi celle de son partenaire, démotivé par l’aspect de la peau.

Le psoriasis étant considéré comme une maladie bénigne, il ne fait pas souvent l’objet d’informations au public, hormis lors de la journée mondiale du psoriasis qui a lieu chaque année fin octobre et qui est l’opportunité de mieux faire connaître cette maladie à tous.

Le psoriasis n’est pas contagieux, mais tout le monde ne le sait pas. Voilà pourquoi il est important de le signaler régulièrement. Toutefois, pour la personne souffrant de psoriasis, répondre au feu de questions sur la maladie devient au fil du temps fatiguant et gênant et provoque souvent un repli sur soi.


Psoriasis et solitude

Le psoriasis est une maladie qui le plus souvent dure toute la vie. Certains pourront avoir la chance de ne subir qu’une crise de psoriasis dans leur vie, mais le plus souvent le patient connaît des périodes de rémission qui alternent avec des périodes de repousses au fil des années.

La souffrance psychologique qui en découle, liée à la fois au regard des autres, mais aussi à la déception et le découragement face aux périodes de crise, est importante. Or le patient hésite le plus souvent à évoquer ce problème dermatologique souvent quotidien auprès de son entourage voire dans son couple, puisque d’un côté, il ne souffre pas physiquement et de l’autre les solutions sont peu nombreuses. La personne souffrant de psoriasis se retrouve donc seule face à sa maladie. Souffrir de psoriasis en plaques ou en gouttes ou de toute autre forme de psoriasis a donc pour conséquence l’isolement psychologique du patient.

Psoriasis et dépression

L’isolement, l’absence de perspective de guérison, le regard des autres, le constat visuel quotidien des plaques, peuvent conduire le patient à des réactions de désespoir, voire à la dépression.

Dans les cas de psoriasis palmo-plantaire, à l’intérieur des paumes ou sous la plante des pieds, certains doivent abandonner leur métier. S’ajoute alors à la maladie, la souffrance sociale et possiblement la déprime.

Voilà pourquoi l’association France Psoriasis a créé des groupes de paroles pour pouvoir échanger sur la maladie, et mieux résister psychologiquement à l’enfer du psoriasis.

Voilà pourquoi également il est essentiel de lutter contre le psoriasis et de trouver une solution thérapeutique médicamenteuse ou plus idéalement naturelle.


Traitement contre le psoriasis, allopathie

Le plus souvent, le traitement du psoriasis s’effectue grâce à des traitements topiques (directement sur la peau) autrement appelés traitements locaux du psoriasis.

Ce type de traitement peut être utilisé seul ou bien être associé à d’autres traitements. Ainsi il est généralement possible d’associer à un traitement local médicamenteux un autre type de traitement naturel par exemple.

Pour le psoriasis plus étendu, la médecine a souvent recours à des traitements systémiques qui relèvent d’un traitement global du corps.


Traitement local du psoriasis

Les principaux traitements prescrits par les dermatologues ou les généralistes sont à base de dermocorticoïdes et les analogues de la vitamine D3.

Les dermocorticoïdes

Ils sont efficaces pour apaiser l’inflammation de la peau psoriasique. Ces corticoïdes se présentent sous la forme de pommades, de gels, de crèmes, de lotions pour le psoriasis du cuir chevelu. Ils présentent un effet d’accoutumance important, voilà pourquoi ils doivent être utilisés sur une période limitée, et surtout leur application doit être stoppée de façon progressive de façon à éviter ou limiter l’effet rebond qui peut intervenir en cas d’arrêt.

Les dermocorticoïdes sont prescrits essentiellement lorsque la surface des zones touchées n’est pas trop importante. En cas de psoriasis sévère (plus de 10% de l’épiderme touché), il sera souvent indiqué de passer à un traitement systémique.


Les analogues de la vitamine D3

Il est question ici de Calcipotriol, Calcitriol et de Tacalcitol à appliquer 1 à deux fois par jour. Ce type de traitement permet de limiter la maturation et la multiplication des kératinocytes.


Acide salicylique

Destiné aux les plaques de psoriasis épaisses, l'acide salicylique est doté d'un pouvoir kératolytique, Il est généralement associé à un excipient gras comme de la vaseline pour contribuer à décaper/exfolier les lésions très squameuses, avant de procéder à l’application d’un autre traitement local.


Les rétinoïdes azarotène

Pour un psoriasis très localisé, les rétinoïdes peuvent toutefois être irritant (comme le Tazarotène), ce qui limite son utilisation. Ne pas utiliser en cas de grossesse.


Traitement systémique pour psoriasis sévère  

La photothérapie

Le plus souvent prescrite pour les formes très étendues du psoriasis, plus de 30% de la surface du corps recouverte, elle peut aussi être locale, notamment en cas de psoriasis palmo-plantaire. La photothérapie permet de blanchir les lésions, c'est-à-dire de les faire disparaître. Elle regroupe deux types de traitement, aux UVA ou bien aux UVB.

Dans les 2 cas, la durée des séances varie selon le type de peau. En général, le traitement en cure s’effectue sur 2 mois à raison 3 séances par semaine.

Psoriasis photothérapie


La puvathérapie

Le patient est exposé aux UVA en cabine. Le traitement suppose l’ingestion préalable d’un médicament, le Psoralène pas toujours bien supporté par le sujet. Le nombre de séances de puvathérapie est limité au cours d’une vie, de façon à éviter un risque de mélanome.


La photothérapie par UVB

Le patient est exposé aux UVB. Il n’est pas nécessaire d’ingérer aucun médicament au préalable.


Autres traitements systémiques médicamenteux

Il s’agit ici de traitements en intraveineuse par injection ou bien de médicament à ingérer. Ce sont des traitements lourds qui peuvent comporter de nombreux risques d’effets secondaires et qui sont donc prescrits après plusieurs analyses de façon à vérifier la santé globale du patient.

Citons Stelara ou encore Méthotrexate qui sont deux des traitements les plus répandus en cas de psoriasis sévère. Citons également la ciclosporine et les biothérapies. Consultez votre médecin.


Traitement naturel du psoriasis en plaques

Il existe de nombreux traitements naturels qui peuvent aider à blanchir le psoriasis. Leur efficacité est variable, toutefois ils peuvent être utiles pour compléter un traitement médicamenteux, voire dans certains cas pour se substituer à ces derniers.


Un Dispositif Médical efficace

Soumis à des études cliniques indépendantes, le Complexe Régénérateur Pso Natura affiche 94% d’efficacité globale sur le psoriasis léger à modéré et 100% de résultat sur les démangeaisons. Il est de ce fait le traitement naturel le plus efficace et le plus simple à utiliser. Reconnu comme Dispositif Médical, c’est un soin qui ne nécessite aucune ordonnance.

Traitement naturel psoriasis

Shampoing naturel contre les états squameux

Le Shampoing Dermatologique Pso Natura s'utilise en cure sur une quinzaine de jour pour aider à éliminer les démangeaisons dans un premier temps, puis assainir le cuir chevelu. Utilisé ensuite en entretien, il permet de limiter les repousses et de les traiter dès le départ.

Shampoing naturel psoriasis


Recettes de grands-mères contre le psoriasis

Les remèdes contre le psoriasis qui relèvent des recettes de grands-mères sont assez nombreux, mais leur efficacité sur le psoriasis est parfois … relative. Citons quelques remèdes qui pour le moins aideront à apaiser les démangeaisons de psoriasis, ce qui est déjà une première étape.


Huile essentielle pour démangeaisons

Citons notamment :
-    L’huile essentielle de géranium
-    L’huile essentielle de camomille
-    L’huile essentielle de Tea Tree
-    L’huile essentielle de lavande fine

Toutes ces plantes sont reconnues pour leurs vertus apaisantes. Pour leur posologie, consultez votre pharmacien car les huiles essentielles peuvent fréquemment provoquer des allergies, surtout si elles sont mal utilisées.


Huile végétale contre démangeaisons

Citons, pour leurs vertus apaisantes :
-    L’huile de nigelle
-    L’huile ou le macérat de calendula
-    L’huile d’argan pour ses vertus assouplissantes et nourrissantes de la peau

Là encore, ces huiles ne permettent pas de blanchir le psoriasis, mais sont des soins de complément pour le confort de la peau.


Autres soins naturels contre le psoriasis

Pour l’apaisement du feu de la peau et/ou une bonne hydratation de l’épiderme, pensez à :

-    L’argile blanche pour apaiser les démangeaisons
-    Le beurre de karité pour nourrir la peau

Pensez aussi à porter des vêtements non-agressifs pour la peau. Oubliez la dentelle par exemple pour privilégier le coton naturel ou le coton peigné en fil d’argent.

Traitement des causes du psoriasis

Pour lutter à la fois contre le stress et d'éventuels désordres digestifs, les gélules Detox & Zen Pso Natura sont une aide précieuse.

Gélules psoriasis aux plantes


Les cures thermales    

Sans conteste la plus efficace, la cure à la Mer Morte arrive en tête de cette liste. Les boues de la Mer Morte contiennent notamment du potassium et la localisation de la Mer Morte au-dessous du niveau de la mer, permet une inclinaison particulière et unique des rayons de soleil, et donc une vraie efficacité du traitement. Par ailleurs, un traitement à la Mer Morte, d’une durée moyenne de 3 semaines, allie également un séjour dans le calme, avec de nombreux massages qui permettent d’agir sur le niveau de stress. Les périodes de rémission après ces cures sont le plus souvent autour de 6 mois.

Plusieurs cures thermales font appel à la qualité de leur eau pour agir sur le psoriasis. Là aussi, comme à la Mer Morte, ces cures présentent surtout l’avantage de passer un séjour relaxant, et ainsi aident à calmer une poussée.

Et surtout, profitez des bienfaits de l'été sur votre psoriasis ! Ils peuvent, dans certains cas, être aussi efficaces qu'une cure thermale !


Conclusion

Il n’existe aucun remède miracle contre le psoriasis, puisque nous parlons ici d’une maladie incurable en soi. Par contre, il est important de traiter le psoriasis de façon à le blanchir dans le meilleur des cas, c’est-à-dire en faire disparaître les traces, ou même tout simplement d’agir sur les démangeaisons de psoriasis.

Pour notre part, nous vous conseillons de privilégier le traitement naturel du psoriasis en plaque de façon à éviter tout effet secondaire ou effet d’accoutumance. Il convient aussi de penser à la praticité d’un traitement, surtout s’il devra se faire très régulièrement.

Lire aussi :

Information sur le psoriasis

Trucs et astuces psoriasis

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)