Comprendre les manifestations de l'acné

Publié le : 02/05/2018 11:37:17
Catégories : Acné-boutons-imperfections Rss feed

Comprendre les manifestations de l'acné



SOMMAIRE

Cliquez sur la partie qui vous intéresse
1. Comprendre le mécanisme de l'acné
2. Pas tous égaux face à l'acné
3. Choisir des soins adaptés à la peau acnéique
4. Les différents traitements de l'acné
5. Cicatrices et marques d'acné



L’acné est un trouble cutané bénin très fréquent à l’adolescence mais qui touche aussi l’adulte. Cette maladie de peau se manifeste sous différentes formes de boutons généralement centrés sur le visage, le cou et le dos. Il est important de noter que l’acné représente le premier motif de consultation chez le dermatologue (1). Les personnes qui souffrent d’acné modérée à sévère sont souvent mal dans leur peau et peuvent souffrir de troubles psychologiques comme la dépression. C’est pourquoi lorsque l’on souffre d’acné, il est important de se soigner et idéalement de consulter un dermatologue qui proposera un traitement adapté. Vous souhaitez en savoir plus sur votre acné et traiter vos boutons avec des solutions naturelles tel que le Complexe Régulateur ? Cet article est fait pour vous.


Comprendre le mécanisme de l’acné


L’acné intervient au niveau des follicules pilo-sébacées qui ont pour rôle de garantir la production de sébum. Un poil est lié à un glande sébacée générant du sébum. Le sébum quant à lui est de texture huileuse et permet de protéger et hydrater la peau. Quand on a de l’acné c’est que notre organisme surproduit du sébum. Quand votre peau surproduit du sébum alors il se propage à la surface de la peau, rendant la peau grasse brillante. Il s’agit alors d’hyper séborrhée. Le sébum en trop grande quantité va alors boucher les pores de la peau, il s'ensuit une infection, le bouton devient noir ou blanc. Le sébum circule via le canal pilaire (de la base du poil à la peau). Il existe différents degrés d'acné plus ou moins sévères. Généralement l’acné juvénile se déclare à la puberté et concilie lésions rétentionnelles et inflammatoires superficielles.

Premier degré : l’acné dite rétentionnelle

acné sébumL’hyperproduction de sébum par les grandes sébacées entraine une peau grasse voire brillante. Les pores de la peau sont bouchés et le sébum est alors bloqué, ainsi se forment sur la peau des points noirs (comédons ouverts), des boutons blancs (comédons fermés) et des microkystes.

Dans le jargon dermatologique un point noir est un comédon ouvert. Il s'agit d'un petit bouchon de kératine qui obstrue l’orifice des glandes sébacées et devient noir au contact de l’air. C’est un phénomène d’oxydation qui donne au «bouchon corné» (véritable nom du point noir) cette apparence peu avantageuse. Nous déconseillons très fortement de presser les points noirs vous-même car cela risque d’entrainer une surinfection. Un point noir peut mesurer entre 1 et 3 mm de diamètre. Trop difficile de résister à faire sortir ce point noir ? La solution est de dilater et déboucher les pores. Pour cela une méthode simple : faites bouillir de l’eau dans une casserole et mettez votre visage au-dessus pendant 15 minutes. Posez une serviette sur la tête afin de maîtriser la vapeur qui se dégage. Vous pourrez alors extraire le point noir délicatement et surtout sans forcer.

En ce qui concerne le bouton blanc (aussi appelé comédon fermé), il s’agit d’une accumulation de sébum et de kératinocytes. Ils mesurent 2 à 3 mm de diamètre et sont considérés comme des petites papules. On ne perce pas non plus les points blancs, ceci ne fait qu’accroitre la prolifération des boutons. Mais si vous ne pouvez pas résister, faites-le proprement et désinfectez ensuite. A ce stade, la personne touchée par l’acné n’a pas de lésions inflammatoires.

Pour finir, les microkystes qui sont le résultat d’une obstruction des pores sans inflammation ni infection. Le bouchon obstruant le pore reste sous la peau et provoque un sont le résultat d’une obstruction des pores sans inflammation ni infection. Le bouchon obstruant le pore reste sous la peau et provoque un effet d’irrégularité du grain de peau. Il existe aussi des acnés microkystiques, c’est-à-dire que les imperfections restent au stade de microkyste et ne se transforment pas en boutons rouges ou en pustules boutons blancs. Comme pour les points noirs et boutons bancs, il est déconseiller de les retirer. On vous conseille d'exfolier votre peau pour affiner le grain et désincruster afin de faire sortir le bouchon responsable de l’imperfection. Vous constaterez l’apparition de boutons blancs, pas de panique ! Le processus de désincrustation va en effet faire ressortir le bouchon qui obstrue le pore et se transformer en papule ou en pustule pour ensuite disparaître.


Deuxième degré : l’acné inflammatoire superficielle

Lorsque que l’on souffre d’acné inflammatoire superficielle, c’est que la peau a été infectée par la bactérie  «propionibacterium acnes». Cette bactérie naturellement présente dans l’organisme a tendance à se développer lorsque les pores de la peau sont bouchés. Dans ce cas, on constate deux types de lésions :

Les papules sont des lésions inflammatoires rouges et parfois douloureuses. Elles sont généralement issues d’un microkyste. Elles mesurent le plus souvent entre 1 et 5 mm de diamètre.

Les pustules sont des papules qui sont infectées, on constate du pus au centre (liquide blanc/jaune).


différentes manifestations de l'acné

Cas d’acné le plus sévère, l’acné inflammatoire se manifeste par des nodules sur la peau. Ce sont des lésions profondes de 5 mm de diamètre minimum qui sont souvent douloureuses et peuvent se transformer en abcès. Les nodules sont les lésions d’acné qui vont laisser le plus de cicatrices.


Pas tous égaux face à l'acné


L'acné est une affection très répandue chez les adolescents. Pourquoi certains n'ont que 1 ou 2 boutons occasionnellement alors que d'autres ont le visage ravagé par une acné sévère qui laisse de vilaines cicatrices ? Voici quelques explications :

- L’hérédité : si les parents ont eux-mêmes été atteints d'acné lorsqu'ils étaient jeunes, il y a de grands risques pour que leurs enfants soient eux aussi touchés par l'acné. L'acné est due à une augmentation des hormones mâles qui provoque une hyper-séborrhée. Le sébum est produit par les glandes sébacées sous l'action des androgènes. Il y a donc un facteur génétique qui prédétermine l'état de notre peau.

La précocité : plus l’acné commence jeune, plus grand est le risque d’avoir une acné sévère. Ce type d’acné précoce est d’ailleurs beaucoup plus difficile à traiter.

L’évolution de l’acné : différents éléments permettent de diagnostiquer une acné sévère : une acné qui résiste aux traitements, une rechute à l’arrêt des traitements ou une acné qui perdure au delà de 25 ans, on parle alors d’acné adulte.

Un excès d’hormones dans le sang : chez les femmes, l’acné peut parfois s’expliquer par une pilule contraceptive inadaptée ou une maladie endocrinienne.

Une réaction au stress : des soucis dans votre vie personnelle, un examen ou un entretien d’embauche, tout ce qui engendre du stress peut provoquer l’apparition de boutons d’acné.

Un effet secondaire à la prise d’un médicament : certains médicament favorisent le développement de boutons, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.



Choisir des soins adaptés à la peau acnéique


Quand on souffre d’acné, il est important d’adopter une routine adaptée à sa peau. Tout d'abord, nous vous conseillons de bien nettoyer votre peau matin et soir avec un nettoyant adapté au ph doux et non comédogène (gel ou mousse nettoyante). Le soir, il est très important de vous démaquiller, Mesdames, avant de nettoyer votre visage.

Le soir après le démaquillage, nous vous recommandons d’utiliser le Complexe Régulateur Moussant Akno Natura. Ce soin moussant permet à la fois de nettoyer la peau tout en traitant l’acné.

traitement naturel contre l'acné
100% naturel, ce soin est formulé avec des plantes. Il s'utilise avec une petite éponge loofah fournie. L'action de la loofah va permettre de désincruster les pores et purifier l’épiderme. Ce soin nettoyant est bactéricide, il permet à la fois de chasser les différents imperfections (boutons, points noirs) grâce à son action anti-bactérienne, les prévenir en entretenant une peau nette et propre. Par ailleurs, il aidera à faire disparaitre les cicatrices d’acné pour deux raisons. Formulé à base d'huile de Carapa procera, le Complexe Régulateur stimulera le renouvellera cellulaire et traitera les inflammations de l'épiderme. Grâce à l'action légèrement exfoliante de la loofah, il sera procédé à une micro-dermabrasion pour rendre la peau plus lisse.

Dans notre gamme de soins Akno Natura, nous proposons également les Gélules Peau Pure qui permettent de traiter les causes internes de l’acné. Grâce à une synergie de plantes dépuratives, de vitamines et de zinc, elles contribuent à détoxifier l’organisme et limiter les poussées d’acné.

Découvrez le témoignage de nos clients.

Les différents traitements de l’acné


Solutions naturelles pour venir à bout de l’acné

aloe vera et huile essentielle tea tree contre l'acné


Nous vous conseillons dans un premier temps de considérer des solutions naturelles pour traiter votre acné. L’argile est souvent utilisée pour purifier les peaux à imperfections. Elle s’utilise en masque une fois par semaine. La poudre d’argile mélangée à de l’eau permet d’obtenir une pâte parfaite pour une application en masque. L’argile verte est recommandée pour le soin des peaux acnéiques, elle permet de limiter l’excès de sébum et purifier la peau (2).

Le gel d’aloe vera est aussi souvent utilisé pour soigner l’acné rétentionnelle.

En cas de boutons blancs ou pustules, vous pouvez utiliser de l’huile essentielle d’arbre à thé qui va désinfecter la plaie.

L’acné se traite aussi de l’intérieur. Vous pouvez par exemple consommer des aliments riches en vitamine A (carottes, algues marines, agrumes). Faire des cures détoxifiantes à base de bardane ou de pensée sauvage contribuent aussi à lutter contre l’acné.

Si les traitements naturels ne fonctionnent pas, une alternative chimique peut être proposée par un dermatologue.


Soins chimiques de l’acné rétentionnelle et inflammatoire

Pour traiter l’acné rétentionnelle, les traitements chimiques souvent prescrits par les dermatologues sont des soins locaux. Souvent les crèmes à base de peroxyde de benzoyle sont utilisées pour prévenir l’apparition des boutons alors que des dérivés de vitamine A (rétinoïdes topiques) permettent d’éliminer les microkystes et points noirs.

Dans le cas d’acné inflammatoire, les dermatologues prescrivent aussi des crèmes à base de peroxyde de benzoyle et rétinoïdes mais vont généralement couplés avec un traitement oral (zinc, antibiotiques ou dans les cas très sévère isotrétinoine). Ces traitements peuvent occasionner de nombreux effets secondaires et ne sont donc pas à prendre à la légère.


Le cas des cicatrices et marques d’acné


Différentes cicatrices d'acné

cicatrices et taches d'acnéLes différents boutons d’acné ont tendance à laisser des cicatrices plus ou moins importantes sur la peau. Plus les lésions sont enflammées et profondes plus elles laisseront de marques sur la peau. Voir les remèdes naturels contre les cicatrices d'acné.

Les cicatrices sont généralement rouges puis laissent des marques plus ou moins marron en fonction de la couleur de la peau (hyperpigmentées) ou au contraire laissent des taches claires (dépigmentées).

L’acné sévère en plus de laisser des marques peut laisser des « trous » (cicatrices atrophiques) ou à l’inverse des « reliefs » (cicatrices hypertrophiques). Les cicatrices atrophiques sont le résultat de la disparition de cellules et de fibres alors que les cicatrices hypertrophiques résultent d’une trop grande présence de cellules pendant le processus de cicatrisation.


Solutions pour traiter les cicatrices d’acné

Il existe différentes solutions pour éliminer les marques résiduelles de l’acné. L’huile de Carapa Procera est fortement conseillée pour faire disparaitre les cicatrices d’acné car elle permet de stimuler le renouvellement cellulaire. Voir notre carnet de route en Guinée. Le Complexe Régulateur Akno Natura est composé à base d’huile de Carapa Procera, un excellent soin contre les cicatrices d'acné. Le gel d’aloe vera possède également des vertus réparatrices et apaisantes pour faire passer les cicatrices d’acné.

Dans le cas de cicatrices profondes, des traitements conseillés par un dermatologue peuvent être considérés. La dermabrasion chimique ou peeling : c’est un traitement local aux acides de fruits (disponibles dans le commerce) ou à la vitamine A (prescrit par un dermatologue) qui permet de stimuler le renouvellement cellulaire. Attention cela peut parfois être trop fort voire irritant pour les peaux sensibles. Notez que ces traitements sont photosensibilisants. Dans les cas des cicatrices d’acné sévère, les dermatologues peuvent proposer de réaliser la dermabrasion mécanique, des traitements au lasers ou dans certains cas rares des traitements chirurgicaux. C’est le dermatologue qui proposera cette solution si les traitements chimiques n’ont pas été suffisants.

Vous l'avez compris, ne laissez pas votre acné empirer jusqu'au stade où il vous faudra faire appel à des traitements chimiques lourds, avec parfois des effets secondaires pénibles. Soyez donc vigilants au quotidien. Respectez nos conseils d'hygiène, traiter votre acné dès qu'elle apparaît, ou bien régulièrement pour prévenir de grosses crises. Epargnez-vous ainsi cicatrices et traitements chimiques.



Sources :

(1) Dermato Info
(2) Objectif Santé

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)