Subscibe sur bulletin d information

Panier

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Le thé, une histoire millénaire

Publié le : 09/12/2016 13:32:27
Catégories : Santé et Alimentation Rss feed

Le thé, une histoire millénaire

Plusieurs légendes gravitent autour du thé. On retiendra celle du hasard qui fait bien les choses et de l’incroyable nature. Cette légende nous vient de Chine : un Empereur faisait bouillir de l’eau sous un arbre, une légère brise fit se détacher une feuille de théier qui vint atterrir dans sa tasse. L’eau se colora sous l’effet de l’infusion, une odeur délicate s’en dégagea, l’Empereur en bu et trouva cela délicieux. Le thé était né.



Les différents thés

le thé et ses bienfaitsLe théier est un petit arbuste. Ce sont les feuilles les plus jeunes, moins vertes que les autres plus fines et plus petites, qui donne le meilleur thé, le plus raffiné et gouteux.

Il existe différents types de thés, qu’on classe soit par couleurs : thé vert, noir, blanc ; soit par variétés : Sencha, Matcha, darjeling…

La couleur du thé est le résultat de son traitement, de son taux oxydation dû au séchage de la feuille de thé. Dès qu’on coupe les feuilles, le processus naturel d’oxydation se déclanche. Il peut être stoppé rapidement ou, au contraire, accentué et intensifié grâce à la main de l’homme.

 

Thé blanc

Le thé blanc est le thé qui a connu le moins de transformations et donc le moins d’oxydation. C’est celui qui s’approche le plus de la plante originelle. Donc, comme le thé vert, voire même davantage, il est concentré en principes actifs.

L’oxydation déterminant le gout fort d’un thé, le thé blanc va être très doux et léger en bouche. Il va par conséquent contenir très peu de théine.

 

Thé vert

Le thé vert est le plus consommé en orient et au Maghreb et l’est de plus en plus en occident pour ses propriétés médicinales.

Le thé vert a subi une oxydation naturelle mais qui a été rapidement stoppée. Il allie un gout doux mais de caractère à des principes actifs puissants.

 

Thé bleu-vert

Le thé Oolong est le seul de sa catégorie couleur. Le thé bleu-vert tient son nom de la couleur d’infusion de ses feuilles, une teinte bleutée. Cette couleur est due à une oxydation incomplète entre celle du thé vert et du thé noir.

Ce thé sera apprécié pour des propriétés médicinales plus présentes que pour un thé noir tout en ayant un goût plus prononcé qu’un thé vert.

 

Thé noir

Le thé noir est le plus consommé dans le monde et de ce fait le plus produit : près de 75% de la production mondiale de thés. Le comble c’est qu’il provient majoritairement de Chine où on ne le consomme qu’en faible quantité face au thé vert.

Le thé noir n’est pourtant pas le plus ancien puisque c’est au 19e siècle que les britanniques on « créé » ce nouveau thé. En voulant transporter du thé vert de Chine vers l’Angleterre, il a fermenté et un peu moisi durant le transport et était noir à l’arrivée.

Ce thé a subi une oxydation complète. Cette fermentation longue a fait perdre au thé de ses vertus mais en conserve tout de même une partie. Plus concentré en tanin et en théine que le thé vert, il faudra bien se laver les dents sous peine de les colorer et les personnes sensibles à l’excitation à cause de la caféine devront éviter d’en boire après 17h.

 

Thé rouge

Le thé rouge est certainement le thé sur lequel personne n’est d’accord. Et oui, autant le vert est vert et le thé noir est noir, autant il n’y a pas de thé de couleur rouge.

Du point de vue oriental, en Chine, le thé rouge est le thé noir que boivent les occidentaux et du point de vue occidental le thé rouge est le « Pu-Erh », un thé chinois qu’on trouve plus souvent sous le nom de Tuocha en France.

Autre confusion, on nomme de plus en plus le rooibos comme thé rouge, abusivement puisque, même si le rooibos donne une infusion avec des nuances rougeâtres, ce n’est pas du thé mais un arbre sans théine.

On vous a perdu, oui, nous aussi !



Propriétés et vertus

propriétés du théL'Empereur Shen Nong, père de la médecine chinoise, déclarait dans son Traité des Plantes dès l'an 2800 avant J.C. que « le thé soulage la fatigue, fortifie la volonté, délecte l'âme et ranime la vue ».

Le thé possède de nombreux principes actifs et des propriétés formidables pour la santé. Les tanins ou polyphénols qu’il contient auraient un pouvoir antioxydant et luterait ainsi contre le vieillissement cutané. Les anti-oxydants protègent également de l’action des radicaux libres dans le développement de certaines maladies cardio-vasculaires et cancers.

-          Pouvoir antioxydant

-          Aide à faire baisser le taux de cholesterol et le diabète

-          Active le métabolisme et stimule la brulure de graisse (pouvoir amincissant)

-          Anti-inflammatoire

-          Aide à réduire la tension artérielle

-          Aide à digérer

-          Prévient de maladies virales

-          Atténue les douleurs d’estomac

-          Pouvoir detoxifiant, régulateur système digestif

-          Préconiser pour les personnes à la peau à tendance acnéique

Les thés qui auront le moins subi de transformations seront les plus performants car ils auront conservé toutes leurs propriétés. C’est pour cette raison que le thé vert est plus préconisé pour ses bienfaits sur la santé que le thé noir.

 

L’art du thé

l'art du thé

Le thé est un art très précis. Sans parler de cérémonie du thé comme c’est le cas en Chine ou au Japon, il y a des règles à suivre pour obtenir l’infusion parfaite des feuilles de thé. Une eau trop chaude détruira les principes actifs, une durée d’infusion trop longue rendre le thé amer et mauvais, une eau pas assez chaude ne développera pas tous les arômes de votre thé.




Une bonne préparation

Tout d’abord, le choix de l’eau : préférez une eau minérale, plutôt que l’eau du robinet trop chargée en chlore ou en calcaire.

Choisissez une théière ou un filtre assez grand par rapport à la quantité de thé. Les feuilles doivent se développer parfaitement pour une infusion pleine de saveurs. Verser de l’eau bouillante dans la théière vide, laissez le temps qu’elle se réchauffe puis jeter l’eau. Déposer les feuilles de thé à l’intérieur et fermer avec le couvercle quelques instants. Ensuite, une fois que les feuilles sont bien ramollies, vous pouvez verser l’eau chaude dessus et patienter pendant l’infusion.

Une bonne infusion

Une bonne infusion est primordiale pour chacun de vos thés. On vous détaille les températures pour les différents types de thés ainsi que la bonne dose pour 30cl d’eau et le bon temps d’infusion. On se base sur des thés dits « classiques », si votre thé est spécifique, un peu exceptionnel ou inédit, peut-être aura-t-il besoin d’un traitement de faveur (un thé très fin du Japon, sera à manier avec plus de délicatesse qu’un thé vert de Chine par exemple).

 

Thé vert

La bonne dose : 3 à 5g pour 30cl d’eau

La bonne température de l’eau : 70-75°C (eau à peine frémissante)

La bonne durée d’infusion : environ 3 minutes

 

Thé noir

La bonne dose : 6g pour 30cl d’eau

La bonne température de l’eau : 90° (eau frémissante à la limite de bouillir)

La bonne durée d’infusion : 3 à 5 minutes

 

Thé blanc

La bonne dose : 6g pour 30cl d’eau

La bonne température de l’eau : 70° (eau à peine frémissante)

La bonne durée d’infusion : 5 à 10 minutes

 

Thé rouge Pu Erh

La bonne dose : 6g pour 30cl d’eau

La bonne température de l’eau : 95° (eau presque bouillante)

La bonne durée d’infusion : environ 5 minutes

 

Rooibos (rappel : ce n’est pas un thé, mais étant donné que nous vous l’avons mentionné, on vous indique comment bien le préparer)

La bonne dose : 6g pour 30cl d’eau

La bonne température de l’eau : 90° (eau presque bouillante)

La bonne durée d’infusion : environ 5 minutes même si vous pouvez le laisser beaucoup, beaucoup plus longtemps. Ce n’est pas un thé, il n’y a donc pas de tanin, donc si vous le laisser longtemps infuser, il ne deviendra pas amer.

 

La qualité des feuilles de thé est importante également, il vaut mieux préférer des feuilles entières plutôt que broyées sinon les arômes seront modifiés et les principes actifs ne seront plus vraiment actifs mais plutôt éteints.

 

Bon tea time !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)