Subscibe sur bulletin d information

Panier

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Psoriasis et sport : comment bien choisir ?

Publié le : 03/11/2016 13:49:10
Catégories : Psoriasis Rss feed , Santé et Alimentation Rss feed

Psoriasis et sport : comment bien choisir ?

SOMMAIRE

Le sport, un loisir devenu une nécessité

Pourquoi la pratique d'une activité sportive a t'elle un lien avec le psoriasis ?

Bien choisir son sport quand on a un psoriasis

Sport et psoriasis : les erreurs à ne pas commettre




Le sport, un loisir devenu une nécessité


Pour être en bonne santé, tout le monde nous le répète on l’entend partout, il faut faire du sport ! Une activité physique régulière permet d’être en bonne forme physique et d’éviter le surpoids pondéral. On éloigne également les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension artérielle et on aide à réguler son diabète et son cholestérol entre autres (1).

Grâce à une activité physique, on relâche la pression, on se débarrasse de son stress. Le sport va vous faire penser à autre chose, le stress part avec ses mauvaises pensées qui vous monopolisent tout la journée.

Aussi loin qu’on remonte dans le temps le sport a toujours été présent. Mais c’est réellement lors de l’antiquité qu’il devient une notion de loisirs et prend de l’importance avec notamment les Jeux Grecs. Le culte du corps est bien présent dès le départ. Lorsqu’on étudie les statues de cette époque, les postures sont étudiées pour faire ressortir le moindre muscle de l’athlète. Les proportions sont parfaites. Le sportif est le canon de beauté (l’idéal corporel) masculin de l’époque. Les femmes quant à elles sont privées de jeux, ce n’est pas leur place. Le canon de beauté féminin est d’ailleurs une femme bien en chair, pulpeuse et sensuelle, et en aucun cas filiforme et musclée (2).

Par la suite, au fil des siècles, il y a eu une évolution de la notion qu’on se faisait du sport. De nos jours, le sport a dépassé la simple notion de loisir, il est associé à l’importance d’être en bonne santé. Avec les études multiples qui ont été faites à ce sujet, le sport est entré dans les mœurs comme une obligation pour être en bonne santé et se transforme même parfois en pression sociale. Il ne faut alors pas oublier qu’on doit prendre du plaisir avant tout ! Les actions de votre séance seront d’autant plus grands !



Pourquoi la pratique d'une activité sportive a t'elle un lien avec le psoriasis ?


D'après une grande étude américaine menée pendant plus de 14 ans auprès de plus de 86 000 femmes, la pratique d’un sport enraye le risque de développer un psoriasis. Les femmes ayant pratiqué plus de 3 heures de sport par semaine au cours de l’étude ont vu leur psoriasis diminuer et ont connu moins de poussées que celles qui ne pratiquaient aucun sport (3).

Cela peut s'expliquer par différents facteurs. Tout d'abord, le fait que le sport permette d’évacuer le stress, et nous connaissons les effets néfastes du stress sur le psoriasis. De plus, le psoriasis est une maladie auto-immune et le sport permet aussi de renforcer les défenses immunitaires de l’organisme.


Bien choisir son activité physique quand on a un psoriasis


Le sport peut parfois être une corvée pour celui qui le choisit mal. C’est dommage car il existe une variété innombrable de sports, il suffit de trouver celui qui nous correspond le mieux. Et ce n’est pas parce qu’on ne transpire pas comme un fou, qu’on ne parvient plus à reprendre son souffle ou qu’on ne souffre pas que ce n’est pas efficace. Privilégiez les sports qui vous permettront de vous défouler, de vous libérer de votre stress. Par ailleurs, même le sport génère lui-même un certain stress au départ, ce stress s’évacue au fil des entraînements, et permet de mieux préparer l’organisme à gérer le stress dans son ensemble. Le sport devient ainsi non seulement un outil d’élimination de stress, mais aussi un outil de prévention.

Les "complets"

psoriasis et natation

La natation : Le sport complet par excellence ! Et une méthode parfaite pour apprendre à réguler son souffle. Que ce soit en papillon, en brasse ou en crawl, tout le corps travaille : les bras, les abdos, les jambes… A pratiquer en piscine ou en milieu naturel. Le sport idéal pour les personnes avec des problèmes veineux et circulatoires.

Le running : le grand classique qu’on peut pratiquer presque partout et pour peu d’argent. Attention tout de même à investir dans une bonne paire de chaussures de course pour protéger son dos. On commence par des petites distances en faisant des pauses si cela est nécessaire, puis on va allonger les distances de quelques minutes à chaque fois.

La gym suédoise : Si vous avez du mal avec les séances d’abdos fessiers à rallonge ou avec le côté répétitif du running, vous allez adorer la gym suédoise. Ce sport consiste à enchainer des séries d’exercices courts en alternant les zones du corps : 1 minute d’abdos puis 1 minute de bras puis 1 minute de planche puis 1 minute de running puis 1 minute d’abdos etc… On travaille aussi sa coordination puisque tout le corps est en mouvement et cela se passe en musique !

La danse : Avec tous les types de danses qui existent, on est sûrs que vous trouverez votre bonheur. Si vous avez le rythme dans la peau, la danse est un type de sport qui vous sierra comme un gant. Que ce soit hip hop, danse de salon, salsa, danse africaine ou autre, c’est tout votre corps qui est sollicité. L’exercice physique est donc au rendez-vous et la détente aussi, la musique y sera pour beaucoup.

Les intensifs

cardio abdos fessiers psoriasis sport

Cardio : les accros de la salle de sports c’est par ici ! Les méthodes intensives qui font transpirer et d’où on ressort souvent sur les rotules se sont multipliées ces dernières années et envahissent les salles. Body pump, body attack, CAF (cuisses-abdos-fessiers), step, zumba, RPM, body scult et bien d’autres sont là pour vous faire un corps en béton. Bien pense à faire le plein d’énergie mentale avant de se rendre à un cours et ne rien prévoir après !

Sports de combat : les différents types de boxe sont nombreux et il y en a pour tous les gouts mais tous sont intensifs. C’est un des sports qui fait le plus transpirer. Les arts martiaux sont quant à eux plus doux. Les sports de combats permettent d’avoir une activité physique tout en réfléchissant car ils sont techniques.

En douceur

pilates

Les pilates : On travaille les muscles profonds grâce à des exercices tirés de la méthode pilates. Les mouvements sont lents pour solliciter davantage le muscle. On travaille également sa respiration et on apprend à réguler son souffle. Les pilates c’est le moyen d’avoir une plastique de rêve tout en se détendant.

La gym douce : Là on va surtout travailler sa souplesse. C’est une manière de garder la forme sont forcer. Il en faudra un peu plus pour éliminer le burger de ce midi…

Le yoga : Il existe différents types de yoga avec différentes intensités. Si vous pratiquez du hatha yoga, l'activité physique ne sera pas importante, on travaille plus méditation, le recentrage sur soi, la communion avec son corps et l'ouverture de ses chakras. Le yoga vinyasa va être plus dynamique, avec des mouvements plus rapides et avec moins de périodes de méditation. D'autres yoga se sont développés avec l'effet de mode qu'il y a eu autour ces dernières années. Vous pourrez trouver du hot yoga, du yoga dans une pièce surchaufée, on transpire et on perd des grammes mais on est bien loin du yoga traditionnel qui tend à la relaxation.

Bien sûr, on vous a fait là une liste de sports non exhaustive. On n’a pas parlé de l’équitation, du tennis, des sports d’eau comme le kite surf ou encore de la corde à sauter, etc… La liste est très longue ! Alors, quel sport est fait pour vous ?



Sport et psoriasis : les erreurs à ne pas commettre

Pratiquer une activité sportive est bénéfique contre la psoriasis, à condition de ne pas commettre ces trois erreurs fréquentes. Découvrez nos conseils pour une séance de sport 100% bénéfique contre le psoriasis :

Erreur n°1 : ne pas manger après une séance de sport

Beaucoup pensent qu’il est plus sain d’éviter de manger après avoir fait des exercices, de peur de reprendre les calories brûlées pendant la session. Pourtant, il ne s’agit pas d’arrêter de manger, mais d’améliorer la qualité et la quantité. Il est conseillé d’attendre au maximum 30 minutes avant d’ingérer des protéines ou des liquides pour accélérer la récupération du corps. En revanche, le fait de laisser passer plus de temps augmente le risque d’accumulation de graisse, d’atrophie musculaire et de stress, causés par la production excessive de cortisol. Grâce à la consommation d'aliments adaptés, le corps se recharge en glycogène pour récupérer plus rapidement.

Après votre séance de sport, attendez donc une demi-heure avant de manger. Pendant ce temps préparez-vous un bon petit plat. Evitez les féculents comme ingrédient principal qui sont plutôt à consommer avant le sport et privilégiez les légumes, une viande maigre ou un poisson. Le sucre est à éviter après une session de sport car il va se stocker plus facilement.

Erreur n°2 : ne pas boire assez d'eau

Il est important de boire de l’eau pendant les exercices et après l’entraînement. Certains n’en consomment pas suffisamment ou décident de la remplacer par des boissons peu saines, comme les sodas et les boissons sucrées. Une erreur fréquente est de penser qu’il ne faut boire de l’eau que lorsque l’on transpire trop. La transpiration n’est pas liée directement à la quantité d’eau que l’on ingère. Que l’on transpire ou non il faut boire. Le processus de transpiration est une réponse naturelle du corps pour réguler sa température. 6 ou 8 grands verres d’eau par jour maintient l’organisme hydraté et prêt pour assumer les défis physiques auquel on le soumet.

Erreur n°3 : se doucher immédiatement

Attention ! Le plus prudent est d’attendre une ou deux heures après avoir fait du sport, pour prendre une douche. A la fin des exercices, le corps atteint une température qui varie entre 38 et 39.5 °C. Le fait de s’exposer brutalement à l’eau froide (l'eau chaude étant proscrite quand on a du psoriasis) peut générer des altérations dans la circulation sanguine et au niveau de la tension artérielle. Cela peut provoquer des poussées de psoriasis.



(1) Bienfaits généraux de l'activité physique, http://sante.lefigaro.fr

(2) Livre, La Naissance des jeux olympiques et le sport dans l'antiquité,

(3) The Association Between Physical Activity and the Risk of Incident Psoriasis, https://jamanetwork.com

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)