Subscibe sur bulletin d information

Panier

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Alcool : les effets sur le psoriasis

Publié le : 18/08/2016 07:56:37
Catégories : Psoriasis Rss feed , Santé et Alimentation Rss feed

Alcool : les effets sur le psoriasis





SOMMAIRE

1. L'alcool, une drogue passée dans les mœurs
2. Les effets de l'alcool sur la peau
3. Alcool et psoriasis : un facteur aggravant
4. La bière responsable de poussées de psoriasis




Qu’on soit atteint de psoriasis ou de toutes autres maladies, on ressent l’envie de se réfugier dans quelque chose que l’on considère comme réconfortant. Qui dit réconfortant dit souvent addictif. L’alcool en est le parfait exemple. Cependant, en quête de réconfort on oublie parfois les conséquences que peut avoir l'alcool pour la santé mais aussi pour la peau. L'alcool est à consommer avec modération en règle générale, mais il faut être encore plus prudent en cas de psoriasis.


L’alcool, une drogue passée dans les mœurs


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Cette phrase, vous l’avez entendue des milliers de fois, mais ce n’est pas pour rien : il n’apporte rien à l’organisme, ni en apport énergétique, ni en vitamines, ni en oligo-éléments, rien. Mais c’est un plaisir qui est devenu au fil des siècles une tradition dans des pays comme la France. La modération est pourtant de mise…

L’alcool, quand il est consommé avec une trop grande ferveur, détruit le corps et l’organisme petit à petit. Cirrhose du foie, dépression, paranoïa, maladie cardio-vasculaires, vieillissement prématuré de la peau, on en passe et des meilleurs.

combattre le psoriasis naturellement



Les effets de l'alcool sur la peau


La peau du visage est la plus fragile de notre corps car elle est sensible et fine. Elle est composée de petits capillaires cutanés qui vont se dilater à cause de l’abus d’alcool. C’est ce phénomène qui se produit quand on a un coup de chaud et que notre visage s’empourpre. Sauf que, boire régulièrement fera s’installer la couperose et bonjour le teint violacé, les petits traits rouges et autres boutons.

L’alcool provoque également un dessèchement de l’épiderme ce qui entraine une perte de souplesse de la peau, une sensation d’irritation et des rougeurs. C’est le foie qui n’arrive plus à éliminer les toxines de la boisson, il se fatigue et ne fait plus son travail correctement, le renouvellement cellulaire se fait alors moins rapidement. Il faut alors davantage nourrir sa peau. Et, cela va de pair, le vieillissement de la peau s’effectuera plus vite avec des petites ridules.

On va ajouter : des poches beaucoup plus prononcées sous les yeux et un visage terne pour un visage à la mine fatiguée !


Alcool et psoriasis : un facteur aggravant

Bières, alcool et psoriasis

Pour le psoriasis, rien de prouvé scientifiquement, mais des études et des constatations chez certains patients démontrent que psoriasis et alcool ne font pas bon ménage.

L’alcool pourrait être la cause, entre autres, des déclanchements de la maladie et/ou des poussées.  Et même une fois que le psoriasis est installé, il est déconseillé d’avoir une consommation excessive car l’alcool et les traitements sont incompatibles car il crée des interactions et potentiellement des effets secondaires.

Un traitement quel qu’il soit (cancer, psoriasis, jambe cassée, rhume…) sera de toute façon plus long s’il est associé à une drogue, l’efficacité est diminuée.

La bière responsable de poussées de psoriasis

Selon l’étude américaine publiée dans Archives of Dermatology (2010), il semblerait que « le risque de psoriasis est 72% plus élevé chez les femmes qui consomment 2,3 verres d'alcool en moyenne par semaine, mais que la consommation de bière accroît bien plus les chances de développer cette maladie ». L’étude (1) a été réalisée sur un panel de 82 000 femmes âgées de 27 à 44 ans sur 2 ans.

Elle rapporte également que la bière serait l’alcool le plus responsable des poussées de psoriasis. En effet, une consommation de 5 bières par semaine multiplierait par deux les risques de développer la maladie par rapport aux femmes qui n'en boivent pas. Il en va de même chez les hommes. Les scientifiques précisent que « ce sont des éléments non-alcoolisés qui pourraient jouer un rôle important dans l'apparition du psoriasis, notamment l'orge qui peut contenir du gluten auquel les personnes atteintes de psoriasis peuvent être sensibles ».

Pour information, des bières sans gluten voient le jour… A consommer avec modération tout de même… !

En savoir + sur le psoriasis.
Les questions que vous vous posez sur le psoriasis.

réduction traitement anti-psoriasis

Sources :

(1) https://jamanetwork.com/journals/jamadermatology/fullarticle/422554?resultClick=1

Partager ce contenu

Voir tous les commentaires (1)

Xavier


13/02/2017 15:55:38

Je n'ai pas l'impression que l'alcool ait des effets négatifs sur mon psoriasis. Mais il est vrai que pour mon frère, l'alcool aggrave et amplifie ses plaques... Pas tous égaux face à cette saloperie de maladie...

Ajouter un commentaire

 (avec http://)