Garantie
Satisfait ou remboursé
Paiement sécurisé
Livraison rapide
Contactez-nous
0970 44 74 34
Blog Psoriasis
Blog Acné / Boutons
Traitement PSORIASIS, ACNE, BOUTONS, des solutions naturelles pour des résultats efficaces
Mon compte| Contactez-nous
  •  
  •  

Le psoriasis et ses traitements expliqués simplement.
Définition, causes du psoriasis, différents types de psoriasis, solutions existantes qu'elles soient naturelles ou médicamenteuses, découvrez notre panorama pour mieux connaître et lutter contre le psoriasis.



DEFINITION DU PSORIASIS

 

Le PSORIASIS est une maladie de la peau qui affecte le CORPS etle CUIR CHEVELU.
Il atteint naturellement aussi bien les hommes que les femmes.

Le psoriasis touche de 2 à 5% de la population.

Il se présente dans 90% des cas sous forme de psoriasis en plaques ou de psoriasis en gouttes: tâches rouges ou recouvertes de squames.

Le psoriasis n'est ni contagieux ni de nature allergique.

Le psoriasis peut survenir à tout âge, mais les premières poussées apparaissent la plupart du temps entre 10 et 30 ans.
C'est une maladie chronique dont l'évolution est imprévisible : aux phases de récidives (ou repousses de psoriasis) succèdent des phases de rémission.

Le psoriasis à l'heure actuelle ne peut être guéri. Les seules réponses pharmaceutiques ou médicales aujourd'hui ont toutes le même objectif : BLANCHIR LE PSORIASIS, faire disparaître (plus ou moins) les traces et permettre ainsi de vivre normalement surtout au regard des autres.

Le psoriasis et ses composantes auto-immunes: la peau souffrant de psoriasis interprète tout contact comme une agression et se défend en surproduisant des cellules épidermiques,, telles de véritables barrières de protection : les squames. Ce mécanisme de défense conduit donc à unrenouvellement cellulaire sur 4 à 6 jours, au lieu des 28 jours habituels.

 

 

 

 

 

CAUSES DU PSORIASIS

Les causes majeures qui expliquent la survenance du psoriasis sont multiples :

Psoriasis et terrain génétique favorable

L'origine familiale et génétique du psoriasis est fortement avancée dans 30% des cas. Un bouquet de différents gènes prédisposeraient à développer la maladie.


Psoriasis et stress

Pour expliquer les causes du psoriasis, interviennent également d’autres facteurs tels que le stress, une faiblesse de l’appareil digestif, une sensibilité à la qualité de l’eau etc… qui, seuls ou combinés ensemble, peuvent donner lieu à son apparition.


Psoriasis et démangeaisons

De plus, une crise de psoriasis génère le plus souvent de fortes démangeaisons forcément extrêmement désagréables. Les gratter relève du réflexe, mais a des conséquences dommageables : la peau se sent d’autant plus agressée. Se Gratter équivaut donc à auto-générer une réaction de défense de la peau et la création de nouvelles squames…. 

 

DIFFERENTS TYPES DE PSORIASIS


Psoriasis en plaques

Il couvre 90% des cas. Les lésions sont rouges, irritées souvent couronnées desquames. Lorsque les squames tombent elles laissent l'épiderme à vif. Le traitement de ce type de psoriasis est un traitement local (par des crèmes ou baumes essentiellement).

Psoriasis en gouttes

Il se remarque par une multiplication de petites gouttes de psoriasis sur toutes les parties du corps. De par leur petite taille, ces petites gouttes peuvent blanchir plus vite que les plaques avec un bon traitement.


Psoriasis de l'ongle, dit psoriasis unguéal

Appelé aussi psoriasis de l'ongle, il concerne les ongles des pieds et des mains. 50% des personnes souffrant de psoriasis sont également touchées par le psoriasis unguéal à un niveau plus ou moins important. L'ongle est parsemé d'un piqueté blanchâtre, il se fragilise et souvent se feuillette.



Psoriasis palmo plantaire

Ce type de psoriasis touche seulement les mains et les pieds. Souvent pustuleux voire purulent, ce type de psoriasis est aussi douloureux. Il peut ressembler à une mycose.


Psoriasis pustuleux

il s'agit d'une forme sévère de psoriasis: des pustules plates de couleur blanche et jaune se forment ; elles ont tendance à se souder. Ces pustules sont souvent localisées entre les doigts du pied ou de la main.


Psoriasis inversé ou psoriasis des plis

Il se localise aux plis du bras (épaule, coude, poignet) et de la jambe (hanche, genou, coup de pied). Les zones atteintes comportent moins de squames, mais elles sont plus irritées et parfois suintantes. Leur traitement est malaisé.


Psoriasis érythrodermique

Il s'agit d'une forme sévère. La peau est très rouge, les fines squames tombent en grands lambeaux. Ce type de psoriasis s'accompagne souvent de surinfections. Cheveux et ongles peuvent tomber. Seul un traitement médicamenteux lourd peut soulager.


Arthrite psoriasique

Seulement 3 à 5% des personnes atteintes de psoriasis connaissent cette complication. Le psoriasis, affection externe, se transforme en un rhumatisme inflammatoire déformant . Le traitement de ce type de psoriasis est d'ordre systémique.


 

LES TRAITEMENTS CONTRE LE PSORIASIS

Ce dossier est le résultat de la compilation de milliers de pages sur le psoriasis, toutefois il ne revendique pas l’exhaustivité.

Traitements locaux anti-psoriasis

Corticostéroïdes – A base de cortisone. Effet favorable sur le psoriasis. Citons les plus connus et les plus populaires : Diprosone (pommade ou crème), Diprosalic lotion pour le cuir chevelu.

Risque : Effet d'accoutumance qui oblige à augmenter les doses dans le temps, or la cortisone ne peut être utilisée quotidiennement, longtemps.Risque également de rebond de la maladie.


Sous-famille des corticostéroïdes - Les traitements associant cortisone et calcipotriène (dérivé de Vitamine D) - La vitamine D est synthétisée lors de l'exposition de la peau à la lumière ultraviolette solaire.
Les traitements calcipotriènes peuvent donc se substituer notamment à la puvathérapie. Citons les plus connus : Daivonex, Daivobet (calcipotriol bétaméthasone).

Risque : à fortes doses, le calcipotriol devient toxique. Léger potentiel irritant.



Acide salicylique –  Vaseline salicylée 5% à 10% (attention, pas pour les enfants) – Action apaisante, connu pour apaiser la fièvre. Utilisé dans
conservateurs par exemple. Citons Anexeryl.

Risque : toxicité si trop grande quantité.



Goudrons - Les traitements sont salissants voire très odorants mais efficaces. Citons notamment le shampooing à l'huile de Cade, ou au goudron, le carbodome.
Bains émollients (Savon Caditar, aveenoderm, polytar). Citons également Coaltar.

Inconvénient : Salissant, nécessite de dormir avec bandages, et donc très contraignant.



Puvathérapie (ultraviolets A ou B) / Photothérapie – Reconnue pour une certaine efficacité. Seuil de tolérance variable selon les patients. Peut-être évidemment combinée avec d'autres traitements. Traitement lourd : 8 à 10 semaines avec séances chez dermato 3 fois par semaine en général.

Risque : les patients s'exposent à l'héliodermie et aux risques de mélanome. Le nombre de séances de puvathérapie dans une vie est limité.


 

Crème Riche
Restructurante
Shampoing
Dermatologique

TRAITEMENTS GENERAUX (OU SYSTEMIQUES) CONTRE LE PSORIASIS



Ils traitent le corps dans son ensemble en disséminant les médicaments par le système sanguin. Utilisés généralement en étape 2, après
avoir tenté les traitements locaux. Les traitements systémiques sont souvent lourds et peuvent présenter des risques à moyen / long terme. 30 à 40% des malades sont concernés. Principaux traitements (non exhaustif) :


Méthotrexate - Médicament de référence (70% de bons résultats)


Rétinoïdes - Propriétés proches de la Vitamine A, pour les formes graves de psoriasis qui ne répondent pas aux autres thérapies. Résurgence fréquente après l'arrêt du produit. Citons notamment Soriatane.

Risque : peut provoquer malformations à la naissance en cas de grossesse de la patiente.
Soriatane : peut provoquer chutes de cheveux, desquamation lèvres, sécheresse des muqueuses.


Ciclosporine -  le plus puissant des traitements généraux. Immuno-dépresseur, peut produire effets positifs, mais effets secondaires
importants principalement à cause de l'affaiblissement du système de défense immunitaire.

Autre risque : toxicité rénale, maximum 1 an d'affilée.


Enbrel peut être utilisé seul ou en association avec le méthotrexate dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active de l'adulte en cas de
réponse inadéquate aux traitements de fond, y compris le méthotrexate (sauf contre-indications). Sous forme d'injection.

Effets secondaires : très fréquent, infections (y compris infections des voies respiratoires supérieures, bronchites, cystites, infections cutanées)*.
Peu
fréquent
: Infections graves (y compris pneumonies, cellulite, arthrites septiques, septicémies).


POUR PSORIASIS SEVERE

ALTERNATIVES AUX TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX CONTRE LE PSORIASIS


Ces alternatives sont naturelles.

Soins Pso Natura, phytothérapie contre le psoriasis : Pso Natura est à l'origine un Complexe Régénérateur Moussant, 100% à base de plantes,
100% naturel. Ses résultats sont dus notamment à sa haute teneur en
Carapa procera sauvage. Sur les conseils et demandes de
nos utilisatrices et utilisateurs, nous avons récemment pu élaborer d'autres phyto-soins complémentaires:
Crème Riche hydratante, Shampoing Psoriasis pour le cuir chevelu, ainsi que des Gélules Détox & Zen pour une réponse naturelle holistique (interne + externe) qui s'avère avoir des résultats très convaincants sur les problèmes de squames. 94% d'efficacité, voir les études cliniques.


Nos plus : traiement naturel, pas de phénomène d'accoutumance, facilité d'application et extrait d'huile de Carapa procera sauvage

en exclusivité mondiale.


Huiles essentielles (aromathérapie) : citons bardane, pensée sauvage et salsepareille, elles peuvent être utiles. Attention, souvent grasses et très odorantes. Surtout, pas d'auto-médication car certaines huiles peuvent être très toxiques pour l'organisme et souvent allergènes. Amélioration très progressive (lente) du psoriasis.

Phytothérapie : Aloe vera contre le psoriasis: Résultats souvent visibles, mais fait l'Aloe vera fait très rarement disparaître entièrement les traces. Le plus efficace : l'Aloe vera fraîchement recueilli, donc malheureusement difficilement trouvable et sincèrement très désagréable à utiliser. Colle, tache, odeur désagréable.


Cure thermale psoriasis: double-objectif pour ces cures : applications locales de « substances actives » alliées à une relaxation du
patient (important puisque le psoriasis se réveille avec le stress). Relative efficacité, mais souvent de courte durée lorsque l'on revient dans sa
vie normale. Citons les plus réputées :

Cure de la Mer Morte : Minimum 2 semaines (évitez déc & janvier, car peu de soleil – et août car trop de soleil). Cher, non-remboursé (prise en
charge partielle par certaines mutuelles), il faut retourner à la mer Morte régulièrement.


Cure du Blue Lagoon en Islande : lagon d'eau chaude à 37 degrés en pleine campagne islandaise. Attention à la sortie du bain… Très cher en
comptant tous les à-côtés (taxis pour aller dans la campagne, hôtels etc.), mais plutôt efficace. Il faut y retourner.

Une quinzaine de cures anti-psoriasis en France (Avène, La Roche Posay etc…). 3 semaines. Programme global comme ci-dessus avec parfois des groupes de parole. Réduction des traces, plutôt que disparition.


Traitement homéopathique du psoriasis : Pour psoriasis plutôt léger, de moins de 5 ans. 3-4 mois pour voir des résultats, seulement dans certains cas. Voir un spécialiste de l'homéopathie.

Acuponcture contre le psoriasis : résultats très variables.

Médecine chinoise et psoriasis : basée sur observation des lois de circulation d'énergie. Attention de trouver un vrai professionnel. Peut aider.

Citons également d'autres médecines de terrain pouvant parfois conduire à des résultats : sophrologie, hypnose.

Nutrithérapie contre psoriasis : La nutrition du Dr Seignalet qui préconise le retour à une alimentation de type ancestral. Manger bio, bannir beaucoup de choses considérées comme dangereuses puisque introduites par la civilisation moderne. Très sujet à controverse pour les experts.

Citons aussi les phospholipides marins, dont la léchitine naturelle marine. Extraits de poissons pélagiques sauvages (riches en
oméga-3). Action sur foie, cœur, cerveau. Aurait des vertus contre le psoriasis. Etudes encore en cours pour confirmer ce point. Citons cependant «
Psoriacalm », 9 gélules par jour, 2 mois de traitement minimum.

Attention risque de « liquéfier » le sang. Attention notamment pour les personnes suivant un traitement anticoagulant. Pro biotiques : ferments lactiques et bifidus qui auraient une influence sur notre bien-être intérieur et donc sur le psoriasis. En gélules, voir un naturopathe.


Psychothérapie : pour se réconcilier avec soi, y voir plus clair et diminuer son stress. Pourquoi pas ? Même si résultats évidemment très
difficilement mesurables.