Subscibe sur bulletin d information

Panier

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Info acné, définition, acné rosacée, tout savoir...

Définition simple des différents types d'acné et les avantages et inconvénients des traitements existants

Petites imperfections, pores dilatés, brillance excessive, bouton d'acné douloureux sont malheureusement, à des degrés divers, le lot quotidien de nombreux d'entre nous. Pourquoi ne sommes...

Info acné, définition, acné rosacée, tout savoir...

Définition simple des différents types d'acné et les avantages et inconvénients des traitements existants

Petites imperfections, pores dilatés, brillance excessive, bouton d'acné douloureux sont malheureusement, à des degrés divers, le lot quotidien de nombreux d'entre nous. Pourquoi ne sommes-nous pas égaux face aux problèmes de peau, comment se manifestent-ils, et comment enrayer ce dérèglement de la peau ?

Voici notre synthèse ainsi que le panorama complet des solutions existantes, depuis les gestes simples au quotidien, aux traitements réservés aux cas les plus sévères (sous strict contrôle médical).

Noir, Blanc, Rouge… Les problèmes cutanés de type acnéiques (acné) touchent 80% des personnes de 11 a 30 ans. 1 adulte sur 20 est sujet à des manifestations acnéiques persistantes. L'acné est une maladie qui provoque sur la peau grasse de petits kystes, des boutons rouges et des têtes blanches chez la plupart des adolescents (85%) et nombreuses sont les personnes qui continuent à en souffrir à l'âge adulte (surtout les femmes). Nombreux sont ceux se plaignant de bouton d'acné douloureux.

Quel que soit l'âge, l'acné se manifeste par une obstruction des glandes sébacées (productrices de sébum) et des poussées de lésions : comédons, points noirs, boutons infectés… Une multitude de traitements, médicaux ou non, existent contre l'acné, avec des résultats bien souvent décevants, et des contraintes d'utilisation parfois importantes. Exemple : vitamine A acide qui nécessite d'éviter le soleil, les traitements antibiotiques par voie orale.

Nos Laboratoires, avec la ligne Akno Natura, s'attachent à combattre les boutons et imperfections, à tout âge. Ces soins sont particulièrement efficaces sur les sujets souffrant d'acné légère à modérée.  Notre discours se veut sincère et honnête. Ainsi que vous le verrez ci-dessous, l'acné sévère est généralement d'origine hormonale et nos produits ne peuvent la résoudre complètement, ils contribuent toutefois efficacement à la diminution visible des boutons et points noirs.

Nous vous proposons des soins naturels. Nos formulations sont à base de plantes. Le Sérum Réveil Matin et la Crème Matifiante allient également des ingrédients naturels à base d'algues, dont la fameuse Phlorogine, réputée pour son efficacité contre l'acné.

Nous vous offrons à la fois l'efficacité contre les boutons, une mine de conseils pratiques et un service attentif pour répondre au mieux à vos questions : comment utiliser ces produits, quels résultats attendre sur mes imperfections, mes boutons, aliments amis et ennemis de l'acné, astuces traitements anti acné.



Causes et symptômes de l'acné...

Souvent d'origine familiale, l'acné s'associe à la peau grasse, elle débute par l'obstruction de l'orifice du poil et de la glande sébacée. Un « bouchon » obstrue l'orifice du poil, il produit un microcomédon puis un microkyste. Les bactéries prolifèrent et libèrent des substances qui provoquent l'inflammation du microkyste et entraînent un bouton rouge et une tête blanche et souvent un bouton d'acné douloureux.

On reconnait donc plusieurs facteurs importants dans le développement des boutons d'acné.
L'augmentation de la production de sébum, la peau est grasse. Le phénomène s’explique par l’influence des hormones mâles (androgènes). Les acides gras contenus dans le sébum provoquent boutons et apparition de bactéries. Ceci explique d’ailleurs pourquoi une bonne hygiène est absolument nécessaire dans le traitement de l'acné. Elle permet déjà d’éliminer une partie des causes des boutons.


L'inflammation provoque :

• des boutons rouges (papules),
• des têtes blanches (pustules)
• des gros boutons rouges douloureux (nodules).

Si vos parents soufraient d’acné, vous avez 45% de chances d’en souffrir vous aussi. Au contraire, si vos parents n’en ont pas souffert, vous avez seulement 8% de malchance d’en développer.


Si elle est influencée par les d'hormones mâles, il est intéressant de noter que l'acné est rarement provoquée par un dérèglement ou une maladie des glandes endocrines. Il s'agit plus probablement d'une hypersensibilité de la glande sébacée aux hormones mâles.


L'acné du nouveau-né, quant à elle, est induite par le passage des hormones maternelles dans le sang du nouveau né. La prise de médicaments par la mère (pilule, cortisone, antiépileptiques…) ou de toxiques, en est la cause.

L’acné dite cosmétique est, elle, générée par l'application de crèmes comédogènes.

En terme plus techniques:

Hyperseborrhée
A l'adolescence, une hormone, la testostérone, stimule les glandes sébacées qui produisent alors une quantité excessive de sébum. C'est ce sébum, qui une fois évacué par le canal pilosébacé, rend la peau brillante.

Hyperkératose
Les cellules de ce canal peuvent former un bouchon en s'y agglomérant, empêchant ainsi l'évacuation du sébum. Se forme alors ce qu'on appelle un comédon (ou point noir) ou un microkyste (ou point blanc).


Contamination bactérienne
Le bouchon devient alors la cible de bactéries présentes naturellement sur la peau. Ces dernières vont proliférer et se nourrir autour de ce bouchon.

Boutons d'acné enflammés
C'est la dégradation du bouchon qui engendre irritation et inflammation. Ces deux phénomènes entraînent la formation du bouton rouge et douloureux d'acné.


Les symptômes de l'acné

L'acné se manifeste essentiellement sur le visage (99%), sur le dos (70%) et au niveau du thorax (15%).

•    Lésions rétentionnelles, elles prédominent au milieu du visage (front, nez, menton) ou zone T et peuvent s'étendre à la partie haute du dos et du thorax.

•    Comédon fermé : petits boutons couleur chair que l'on observe mieux à jour frisant ou lorsque l'on tend la peau légèrement entre deux doigts.

•    Comédon ouvert ou point noir : nul besoin d’explication, vous connaissez tous. Le contact du comédon avec l'air provoque sa coloration noire, conséquence d'un processus d'oxydation.


Les kystes d'acné

Ils forment des boutons sous cutanée de couleur chair. En pressant sort une substance blanchâtre, épaisse.
Un traitement contre l'acné peut s'avérer efficace sur plusieurs types de lésions.



Les séquelles de l'acné

Marques temporaires de l'acné
Tâches rouges : les papules et les têtes blanches laissent des tâches rouges qui persistent souvent plusieurs mois après leur disparition. Tâches brunes : les patients à peau mate ou colorée développent fréquemment des tâches colorées qui persistent des mois après la disparition des papules.

Cicatrices d'acné définitives
Tâches blanches : ces tâches ont une surface un peu froissée, on les trouve souvent en nombre au niveau du dos ou du thorax.

Cicatrices d'acné déprimées : Elles sont parfois larges mais peu profondes à bord arrondis ou bien petites, profondes à bords abrupts (cicatrices en pic à glace).

Cicatrices en relief (chéloïdes) :Elles forment des boutons durs et surélevés préférentiellement situés au niveau des mâchoires, du haut du dos ou du thorax.


Certaines affections peuvent ressembler à l'acné et parfois être confondues avec elle. Citons les principales :

Acné Rosacée
Elle touche les adultes et provoque des boutons rouges et de têtes blanches identiques à celles observées au cours de l'acné mais elle s'accompagne de rougeurs (couperose, érythrose) et parfois de bouffées de chaleur. Nos soins constituent un traitement efficace pour ce type de problème.

Folliculites d'acné
Elles forment de multiples boutons rouges et têtes blanches qui sont la conséquence d'une infection superficielle de l'orifice du poil. Il en existe plusieurs variétés. Certaines prédominent au niveau du pourtour de la bouche (dermite péri-orale), elles peuvent résulter de l’effet secondaire de l'application d'une crème à la cortisone. La contamination d'un germe au cours du rasage provoque parfois des folliculites bactériennes. Il est souvent parlé d’acné de barbe. La prise d'antibiotique au long cours peut aussi en être responsable.

Pseudo-folliculites de la barbe
Elles sont fréquentes chez les sujets à peau colorée. elles se traduisent par des boutons rouges autour de poils de barbe incarnés. On parle d'acné de la barbe.


Les traitements possibles contre l'acné

Nous nous proposons ici de dresser notre panorama des traitements existants contre l’acné, points noirs et comédons. Ce dossier est une synthèse des solutions existantes. Nous ne revendiquons pas ici l’exhaustivité des traitements. Nous tenons à vous présenter les différentes alternatives proposées par la médecine dite traditionnelle et également des traitements non médicamenteux qui répondent à la problématique des imperfections des peaux grasses à mixtes.

Nos laboratoires dermo-cosmétiques proposent une réponse non pharmaceutique : Akno Natura.
Des soins dont les effets prouvés sur l’acné sont incontestables. Le Complexe Akno Natura  est un soin végétal, biologique, 100% naturel. Il peut être une alternative à des soins médicamenteux ou être utilisé en complément d’un traitement médical (consultez votre dermatologue).



Acné, traitement des lésions rétentionnelles (microkystes)

Nettoyage
Le nettoyage de peau est indispensable au traitement de l'acné où prédominent les microkystes. Le nettoyage peut être simple, grâce à une bonne hygiène avec le Complexe Régulateur le soir et le Sérum Réveil Matin pour démarrer la journée, ou exécuté chez un dermatologue, lorsque les kystes sont très prononcés.

Acné et rétinoïdes
Ils luttent contre les comédons, c'est donc la base du traitement de l'acné car il existe toujours une obstruction des follicules pilo-sébacés. Ils sont essentiels au soin des acnés kystiques. On trouve la trétinoïne (Locacid®, Kétrel®, Rétacnyl®, Effederm®), l'isotrétinoïne (Roaccutane gel®, antibiotrex®) et l'adapalène (Différine® crème et gel). Le traitement de l'acné par rétinoïde s'associe souvent au péroxyde de benzoyle et/ou à un antibiotique local ou général. Les rétinoïdes fragilisent la peau au soleil. Nombreuses contre-indications et mises en garde.

Acide azélaïque
L'acide azélaïque est efficace sur les lésions rétentionnelles mais aussi sur les lésions inflammatoires. Il s'applique deux fois par jour, il est modérément irritant, il est peu utilisé en France car il n'est pas pris en charge par l'assurance maladie.

Acides de fruits
Les crèmes aux acides de fruits (15%) peuvent parfois être associées aux rétinoïdes. Leur application provoque toujours des picotements sans gravité et de courte durée. Les peelings à l'acide glycolique (20 à 70%) complètent parfois efficacement les nettoyages de peau. Le traitement par les acides de fruits est une solution cosmétique de complément.

Préparation à la résorcine salycilée
Ces préparations réagissent au soleil. Elles sont parfois irremplaçables chez les patients qui ne tolèrent pas les rétinoïdes locaux. Contre indiqué pendant la grossesse et l'allaitement.

Acné, traitement des lésions inflammatoires (boutons rouges)

Peroxyde de Benzoyle
Le Péroxyde de Benzoyle existe en savon, en crème et gel Les concentrations des produits varient de 2,5 à 10%. Il est un peu irritant, toutefois il décolore les vêtements définitivement (comme l'eau de javel)…

Antibiotiques locaux
On peut utiliser l'érythromycine (Eryfluid®, Stimycine®, Erythrogel®) en gel ou en lotion ou la clindamycine (Dalacine T topic®). Ces produits contiennent de l'alcool et/ou du propylène glycol qui sont irritants. Le traitement acné par antibiotique local s'associe parfois aux par rétinoïdes et/ou péroxyde Benzoyle.


Diodes électroluminescentes (LED) et photothérapie dynamique
les lumières bleues et rouges peuvent être utilisées en conjonction avec un liquide photosensibilisant (Acide delta aminolévulinique) pour traiter les lésions inflammatoires de l'acné. Il n'est pas encore validé en France.


Gluconate de zinc
Son efficacité est modeste. Son utilité est limitée à l'acné légère, en complément d'un soin local.

                                                

Autres traitements contre l'acné


Peroxyde de benzoyle par voie locale
Le peroxyde de benzoyle est une molécule de synthèse chimique. Découverte en 1856, elle fut utilisée tout d’abord dans l’industrie plastique. Depuis 1965, cette molécule est utilisée par la médecine contre l’acné légère à modérée.
Action : essentiellement bactéricide (pas d’action prouvée sur la sécrétion sébacée ; action comédolytique très faible).

Forme : gel, lotion, tampon ou crème, en différentes concentrations (1 à 10%), selon la sévérité de l’acné.
Inconvénients : contraintes d’utilisation (risque décoloration cheveux, et vêtements) ; ne pas s’exposer au soleil et UV, ne pas utiliser sur partie sensibles comme le cou ou le décolleté.
Risques principaux : 1 patient sur 4 en moyenne développe des irritations, voire érythème et desquamation. 5% développent un eczéma de contact.
Principaux noms commerciaux : Aknefug® (lotion 5/10%), (Suisse), Akneroxid® (gel 5%), (Belgique, Suisse), Aknex® (gel 5%), (Suisse), Basiron® (gel 5%),(Suisse), Benzac® (gel 5/10%), (Belgique, Suisse), Brevoxyl® (Belgique, France), Cutacnyl® (France), Eclaran® (France), Effacné® (gel 5%), (France, Suisse), Lubexyl® (émulsion 4%), (Suisse), Pangel® (Belgique), Pannogel® (France), PanOxyl® (gel 5/10%), (France, Suisse, Canada).

Zinc par voie orale
Le zinc est un oligo-élément naturel. Son effet anti-inflammatoire peut être bénéfique sur l’acné. Il n’a par contre pas d’action significative prouvée comédolytique ou anti-bactérienne ou anti-séborrhéique et peut donc être utilisé en complément d’un traitement par voie locale.

Utilisation : par voie orale, en différentes concentrations, sans ordonnance.

Risques : troubles digestifs dans 1 cas sur 2 ; allergiques au gluten s’abstenir.

Principaux noms commerciaux : Effizinc®, Rubozinc®

Afin déviter les troubles ci-dessus, nous avons mis au point des gélules végétales Peau Pure pour un effet complet rééquilibrant en zinc mais également en bêta-carotène et vitamines C et E. A associer à vos phyto-soin externes, les soins Akno Natura.


Antibiotiques en traitement local ou général contre l'acné


Les antibiotiques peuvent traiter efficacement l'acné. Cependant, ces traitements sont lourds, souvent contraignants et ils sont prescrits dans les cas d’acnés sévères et après avoir eu d’abord recours aux autres solutions moins contraignantes.

Utilisation : les antibiotiques peuvent être soit à usage local sous forme de lotion, de crème ou de gel ou à usage général par voie orale.

Contre-indication : chez les femmes enceintes et les jeunes enfants

Inconvénients : ne pas s’exposer au soleil et UV, ne pas utiliser sur partie sensibles comme le cou ou le décolleté.

Risques : maux de tête, fatigues, rougeurs et surtout, ces traitements sont efficaces mais requièrent souvent un suivi permanent, de longues années et doivent être impérativement arrêtés en cas de volonté de grossesse.

Par voie orale : attention aux possibles troubles digestifs.

Allergiques aux cyclines : s’abstenir.

Principaux noms commerciaux : par voie locale : Dalacin®T a base de clindamycine ; Akne-mycin®/2000, Aknilox®Gel, Eryaknen®, Eryderm®, Inderm®, a base d’érythromycine

Par voie orale : par rapport aux autres antibiotiques admis dans le traitement de l'acné (doxycycline, tétracycline, triméthoprime- sulfaméthoxazole, érythromycine), c'est la minocycline par voie orale au dosage habituel de 50 mg 2 fois par jour, qui permettrait le meilleur taux d'élimination de Propionibacterium Acnes Aknin-N®, Aknoral®, Minac50®, Minocin®-

NOUVEAU : en test actuellement de nouveaux antibiotiques comme l'azithromycine (Zithromax®), la minocycline (Minocin®) à dose augmentée (150 mg/jour).


Les rétinoïdes par voie locale ou orale contre l'acné
Les propriétés très intéressantes de la vitamine A sur l'acné ont conduit récemment (1982) à la synthèse de dérivés chimiques en vue d'obtenir des produits encore plus efficaces. Ce sont l'acide rétinoïque ou trétinoïne, l'acide 13-cis-rétinoïque ou isotrétinoïne et l'acitrétine.

L’un de ses représentants connus était Roaccutane® par voie orale ou Accutane® et Soriatane® en traitement local. L’adapalène est également un dérivé de type rétinoïde. Les rétinoïdes sont réservés au traitement des acnés sévères ayant résisté aux autres traitements.

Attention : forts problèmes de tolérabilité, allergies, effets secondaires pouvant être sérieux à graves. Cet ensemble est parfois appelé syndrome de l'acide rétinoïque. Les rétinoïdes sont généralement prescrits en phase sérieuse et évolutive, et seulement lorsque les solutions moins contraignantes ont échoué.

Utilisation : les antibiotiques peuvent être soit à usage local sous forme de lotion, de crème ou de gel ou a usage général par voie orale.

Danger principal : effet tératogène. Ne pas utiliser si vous êtes enceinte. Le délai séparant l’arrêt du traitement par rétinoïde et une procréation serait de un an. Eviter également les rétinoïdes si vous allaitez.

Risques neurosensoriels (céphalées, hypertension intracrânienne, anxiété, dépression) notamment avec la trétinoïne par voie orale. Inconvénients: ne pas s’exposer au soleil et UV, ne pas utiliser sur partie sensibles comme le cou ou le décolleté.

Les effets secondaires courants sont les suivants (ref. études cliniques) : douleurs et gonflement des lèvres (96% des cas), éruption cutanée sur le visage (55 %), nez sec (51 %), desquamation de la peau (50 %), démangeaisons (30 %), peau sèche (22 %), yeux rouges (19 %), chute de cheveux (13 %), irritation des yeux (11 %), éruption cutanée (< 10 %) Allergiques aux cyclines, sur-présence de vitamine A ou de lipides dans votre sang : éviter les rétinoïdes.

Principaux noms commerciaux : voie locale : Airol®, Differin®, Retin-A® ; par voie orale : Roaccutane®

Sont testés essentiellement pour le traitement de l'acné sévère de nouveaux rétinoïdes synthétiques tels le tazarotène (Zorac®), préparation déjà admise pour le traitement du psoriasis.


Cicatrices d'acné : le laser et la dermabrasion
Le laser offre aujourd’hui de nouvelles possibilités dans le traitement de l’acné cicatricielle. Une étude sur 14 malades soulignait l’efficacité du laser "YAG" qui, "sans anesthésie, permettrait une amélioration notable de l’aspect de la peau". Ce traitement n’est pas le seul recours. Ainsi coexistent différentes techniques toutes du ressort du spécialiste : cryothérapie, exfoliation, peelings, dermabrasions avec meules rotatives, etc.
Dans tous les cas, le traitement des cicatrices d'acné par intervention ne se conçoit que lorsque la maladie n'est plus évolutive.

Alternatives aux traitements médicamenteux pour lutter contre l'acné


Lors de la conférence de l’Académie américaine de dermatologie, il a été rappelé que le laser offre aujourd’hui de nouvelles possibilités dans le traitement de l’acné cicatricielle. Une étude sur 14 malades soulignait l’efficacité du laser "YAG" qui, "sans anesthésie, permettrait une amélioration notable de l’aspect de la peau".

Ce traitement n’est pas le seul recours. Ainsi coexistent différentes techniques toutes du ressort du spécialiste : cryothérapie, exfoliation, peelings, dermabrasions avec meules rotatives, etc.

Dans tous les cas, le traitement des cicatrices d'acné par intervention ne se conçoit que lorsque la maladie n'est plus évolutive.

Sachez aussi que le Complexe Akno Natura contribue à réduire notablement les cicatrices d'acné.



Vitamine A naturelle
Notre corps peut produire naturellement la quantité requise de vitamine A, à partir par exemple de la bêta-carotène qui se trouve dans les aliments d’origine végétale telles les carottes et autres fruits. Cette forme de vitamine est saine et n’occasionne pas les effets secondaires décrits plus haut des dérivés chimiques de la vitamine A (rétinoïdes) puisque votre corps va lui-même réguler la transformation du bêta-carotène en vitamine A en fonction des besoins de votre peau. Privilégiez la carotte, le melon, l'abricot, la pêche jaune ou la mangue (carotènes).

 


 



Détails